Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



PESTILENTIAL SHADOWS
" In memoriam, ill omen "

P E S T I L E N T I  A L   S H A D O W S   I n   m e m o r i a m ,  i l l   o m e n
Pulverised Records

De nouveau, le destin me renvoie vers les terres australiennes avec le groupe de Black Métalleux PESTILENTIAL SHADOWS, qui avec ce troisième volet, « In memoriam ill omen », persiste et signe, là encore, dans un registre Black Métal très classique, proche du old school, mais qui s'avère n'être pas si simple que cela quand ont fouille un peu.

Ok, pour ce qui est du son de l'album, ici pas de surprise, l'ambiance sonore rendue faisant immanquablement penser à la jonction entre « filosofem » et « De mysteriis dom sathanas », alors qu'à contrario, l'écriture de certains titres se rapprochant plus de la bande à Mister Kvarforth, SHINING. Donc, pour résumer le tout, un Black Métal des années 90 pour ce qui est du son et une écriture plus ancrée dans les années 2000 pour les compositions. Le tout donnant un certain charme à cet opus, entre nostalgie et modernité.

Il est certain que le fan métal noir, rompu à tous ces mouvements stylistiques, trouvera l'album sympa, mais risque rapidement de se lasser. En effet, « In memoriam, ill omen », même si je pense que c'est un bon album, n'apportera pas grand-chose de plus dans l'univers du Black Métal.

En ce qui concerne le profane et aventureux amateur de Métal, la particularité du son pourra le faire fuir et le faire se questionner sur le pourquoi d'une sortie trop connotée “True Black”, lui faisant perdre automatiquement une bonne partie d'un hypothétique auditoire plus vaste.

Cependant, la force de PESTILENTIAL SHADOWS réside dans l'intelligence des ambiances qu'ils arrivent à mettre en place et qui ne quitte pas l'album du début à la fin. Un voyage dans les sombres recoins de l'âme humaine où la seule lumière vient des très bonnes interventions mélodiques qui ponctuent ce Black Métal noirâtre et dépressif.

Techniquement, le groupe tient vraiment bien la route et la mise en place instrumentale montre clairement que nos amis sont rompus au style qu'ils pratiquent et que l'ensemble ne fait pas dans l'opportunisme musical ou la pâle copie sans consistance. Même si je regrette un manque de rondeur dans le son et quelques breaks un peu bancals, j'ai vraiment trouvé que PESTILENTIAL SHADOWS avait sa place dans la sphère Black.

Encore une fois, Pulverised Records a fait le bon choix en faisant confiance à nos Black Wallabies de PESTILENTIAL SHADOWS et nous démontre que la froideur scandinave peut facilement atteindre les côtes ensoleillées australiennew, sans qu'ils passent pour de simples copieurs et des racoleurs d'âmes perdues. Hail guys ! Que le grand Skippy, roi des kangourous, soit avec vous.

Le site : http://www.myspace.com/pestilentialshadows

Dave.

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr