Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




PROG AROUND THE WORLD

P R O G   A R O U N D   T H E   W O R L D
Magna Carta

Voici un disque bien étrange en cette période d'austérité dans le marché du disque. « Prog around the world » est une compilation regroupant douze créations de groupes signés chez Magna Carta. Promouvant en particulier le rock/métal progressif, le label propose des découvertes de ce même registre.

« Prog around the world » est un disque très hétérogène, qu'il soit question d'atmosphère, d'origine ou de qualité Alternant les compositions purement instrumentales et d'autres couplées au chant, cette compilation tente d'englober les possibilités du registre prog, avec un résultat plus ou moins heureux suivant les pistes.
Ainsi, on appréciera l'ingéniosité de Martone dans « Moron face », titre instrumental original et décalé ou encore « Ancient land » d'Ethan Brosh. De même, « I don't wanna die » de Derdian illustre de façon positive l'étendue des possibilités du métal progressif.

Vous l'aurez compris, il y a du bon, certes, mais malheureusement beaucoup trop de déchet. La majorité des titres présentés ici ne jouent pas forcément en la faveur de la compilation. Le problème récurrent du rock/métal progressif est on ne peut plus présent sur cette nouvelle production de Magna Carta, à savoir la difficulté d'accès à ce genre musical. Morticelli (patron de Magna Carta) & Co a le mérite d'oser nous proposer du pur prog dans toute sa splendeur et toute sa complexité.
Cependant, là où les groupes modèrent leurs enregistrements trop complexes pour ne pas perdre l'auditeur, Magna Carta fait totalement l'inverse. « Prog around the world » est tout simplement indigeste par son trop plein de complexité, de richesse technique et mélodique. Un comble ! Et surtout un grand gâchis. A vouloir proposer le meilleur de chaque formation présentée, le disque écoeure.

Dans un domaine déjà difficilement abordable pas seulement par les novices, cet excès ne fait qu'amenuiser les chances de réussite de ce disque. Pourtant, je reste persuadé que le but n'est pas forcément la rentabilité à tout prix. Morticelli, du haut de sa grande expérience, n'est certainement pas dupe et doit avoir d'autres motivations beaucoup plus respectables.

Le site : www.magnacarta.net

Xavier

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France
E-mail: ultrarockcontact@free.fr      
           

Design : www.essgraphics.fr