Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



PYLON
" Doom "

P Y L O N   Doom
Quam Libet Records

On ne trompe pas sur la marchandise, « Doom » de Pÿlon porte bien son nom. Même plus que bien d'un certain point de vue… Pour ceux qui ne les connaissent pas, Pÿlon est une formation Suisse œuvrant depuis 2002 et nous proposant ici leur 3 e livraison, après un premier album résolument Stoner en 2004 puis, 2 ans plus tard, ce qui constitue le premier volet d'une trilogie Doom dont ce disque représente donc le second tome.

Alors pour du Doom, il s'agit bien de cela ! Du Doom « purifié », le Doom des origines si vous voulez. Toutes les références du genre sont ici présentes et selon les morceaux on ressentira l'influence écrasante de Black Sabbath (omniprésent), Black Widow ou Saint Vitus, la noirceur de Count Raven ou le côté épique de Candlemass. Les maîtres du genre, donc. Le groupe a choisi la configuration « Power trio », judicieusement à mon avis, et pratique à la base – peu surprenant - un Doom old-school (côté pour lequel on pense à Witchfinder General), lorgnant même vers les 70s, mais enrobant pour cet album leurs morceaux d'habillages atmosphériques principalement dus à l'inclusion de flûtes et claviers. Certaines courtes plages aux synthés (« De Rerum Sanctarum Una », « Age of despair ») viennent d'ailleurs fortement aérer ce disque, et mettre encore plus en contraste les morceaux les plus traditionnels : « Doomstone » et son riff typique, le plus mélodique « An angel tale », le morceau d'ouverture ponctué de breaks et d'apparition des flûtes… même l'instrumental « Hors des sentiers battus », à peine ponctué de quelques paroles françaises, est merveilleux de lourdeur. Le reste a le mérite d'être agréablement varié pour un disque si Doom : que ce soient les changements rythmiques inattendus de « Dream a dream », les sons synthétiques de « Psych-icon » sur un rythme ternaire inhabituel, ou la très calme « Beneath, beyond », on peut dire que le groupe a ratissé large. Et le plus souvent, la qualité est au rendez-vous (les très originaux soli de « Renovatio », la mélodie intéressante et évocatrice de « Doomstone »…)

Le verdict de l'auditeur ne sera cependant pas forcément positif malgré sa démarche « pure », tant ce disque souffre de points difficiles. En premier lieu le chant, souvent agaçant, dépourvu de puissance (la faiblesse est flagrante sur « Beneath, beyond »)… Le groupe a engagé pas moins de 6 batteurs et 3 guitaristes pour ce disque, pourquoi monopoliser les vocaux ? Mais à côté de cela, il faut ajouter que les mélodies sont souvent peu originales. Elles ne sont certes pas dépourvues de charme mais beaucoup de recyclage à l'horizon. Au-delà des compositions, on retrouve dans les arrangements une certaine impression de rythme flottant, également. Et, ce qui amplifie tous ces défauts, malheureusement, est une production typée gothique avec cette horrible impression (pour moi du moins) de son de fond. Le tout y perd en puissance, et je ne suis pas convaincu que l'atmosphère mélancolique de l'ensemble, de toutes façons solidement présente, y gagne tellement… Très gênant pour qui prise peu les sons typés gothique. Un potentiel gâché, si l'on me demande mon avis. Un disque authentique, dira peut-être un fan de Doom de la première heure ; un disque inspiré, pourra répondre un adepte de Metal atmosphérique… Mais je doute qu'il y ait de consensus sur se disque… Espérons que le volet suivant sera à la hauteur, car se dégage pourtant là incontestablement une ambiance formidable.

Le site : http://www.pylon-doom.net/ + http://www.myspace.com/pylondoom

the_outcast

 

 

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr