Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



TORCH
" Dark sinner "

T O R C H  Dark sinner
Mausoleum Records

Voici un album de 2009 mais qui nous ramène bien en arrière… Torch est en effet un groupe formé en 1980 à l'origine. Séparés cinq ans plus tard après nous avoir livré deux albums pourtant bons, ils ont ressuscité aujourd'hui sous l'impulsion de Dan Dark, malheureusement seul membre de la formation d'origine. L'album qu'ils nous proposent ici est une relecture de leur répertoire eighties, avec le réenregistrement de 13 titres de leur EP de 1982 et de leurs deux premiers albums de 1983 et 1984 (Elektrikiss), accompagnés de deux nouvelles compositions.

En ce qui concerne la musique, jamais une chronique n'aura été si simple pour moi : Torch est un groupe de Heavy Metal. Six mots et tout est dit, tant ce heavy metal est classique, du pur heavy eighties… Peaufinons tout de même un minimum le tableau : bien que quartet suédois, Torch officie dans un registre très allemand. Il s'agit d'un Heavy dur, très musclé, avec chœurs puissants et riffs omniprésents, certains légèrement teintés de thrash. L'esprit est tout à fait celui de Accept ; la majorité des compositions ici présentées auraient pu figurer sur n'importe quel album des allemands. La voix de Dan donne de plus dans le registre de Udo… Voilà, tout est dit. Du Heavy classique. Mais classique dans le sens de traditionnel et non de non-inspiré. Traditionnel, authentique même. Même pour les eighties on allait puiser aux racines du genre, l'héritage direct de Judas Priest (« Beyond the threshold of pain » et pas que pour le titre, « Gladiator », « Elektrikiss » et « Sinister eyes » de leur second album…). Sinon nous balayons le heavy allemand le plus traditionnel des années 80, des titres speed (« Watcher of the night », « Hatchet man ») aux mid-tempo (« Sweet desire », plus dans la veine d'un Gamma Ray), des rythmiques NWOBHM (« Gladiator ») aux plus anciennes (« Fire raiser » de leur EP, un rien AC/DC)... Donc « Torch est un groupe de Heavy Metal », oui, rien à rajouter…

Alors, album sans intérêt ou heureux retour aux sources ? J'oserai avancer que la seconde option l'emportera immanquablement, tant nous avons ici affaire à du « vrai » Heavy Metal ! Ecouter cela dans notre contexte moderne a été plus qu'une réjouissance pour moi, et une vraie invitation à repartir en arrière. Le disque a même une certaine pertinence en 2009, de par la réussite du couplage des compositions avec un son actuel, et l'élimination de la plupart des points faibles des productions de l'époque (nous sommes ici bien sobres)… une vraie réussite. Oui, j'ose avancer que même les plus anti-passéistes d'entre vous devraient se laisser porter par ce « back to the future ».

Le site : http://www.torch.se/ + http://www.myspace.com/torchmetal

the_outcast

 

 

 

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr