Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



VILLA NOVA JUNCTION
" Villa nova junction "

V I L L A   N O V A   J U N C T I O N   V i l l a  n o v a   j u n c t i o n
Sound pollution

Depuis quelques temps, le bon vieux rock à l'ancienne "qui tâche" a le vent en poupe. Les 4 compères de VILLA NOVA JUNCTION l'ont bien compris et prennent le train en marche en proposant un album marqué du sceau des pionniers du genre.
En effet, la Suède nous abreuvant généralement de peinturlurés hurleurs, semble avoir désormais prit une nouvelle direction plus Rock'n'roll.

Formé en 2000 et composé d'un line up de base (basse, batterie, guitare, chant), VILLA NOVA JUNCTION offre des riffs sans fioritures, ni prétention. Après avoir écumé les scènes de leur pays natal et atteint la finale du festival pop/rock de Malm ö, VILLA NOVA JUNCTION s'attaque maintenant à l'Europe.

Dès la première écoute, il est indéniable que les protagonistes suédois ont été bercés dans le punk rock des Stooges. Emmené par les dérives vocales un peu scabreuses de Husky (à l'allure d'ailleurs proche de l'iguane Iggy), le groupe tient la route et nous plonge dans un retour aux sources aux milieux des années 60/70.

On en frôlerait presque le plagiat, mais peu importe car l'essentiel y est : la guitare est tantôt tranchante, tantôt mélodique, le basse/batterie est frappant comme un coup de pied au cul et les compositions sentent bon la bière et la sueur.

Bien sure « Villa nova junction », titre éponyme du premier album, ne révolutionne pas par son originalité, mais les 12 morceaux ont le mérite d'être efficaces et directs. On peut se balader aisément entre les différents titres sans avoir cette sensation dérangeante d'écouter 12 fois le même morceau. Les tempos sont assez variés, permettant ainsi à l'auditeur de ne pas se lasser.

Je noterais tout de même un petit bémol pour les égarements de Peter (guitare) dans des solos sans grand intérêt et faisant perdre quelques fois un peu d'intensité aux morceaux. Mais ne nous affolons pas, ceci ne gâchera pas le plaisir des amateurs du genre. On retiendra surtout les refrains scandés comme des hymnes à la débauche qui sortiraient tout droit de la bouche d'un Mick Jagger survitaminé.

VILLA NOVA JUNCTION devrait donc trouver naturellement sa place dans une discothèque entre le premier album des Stooges et le « sticky fingers » des Stones.

Le site : www.villanovajunction.nu + www.myspace.com/villanovajunctionmalmo

Lulho.

 

 

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr