Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




WHIPLASH
" Unborn again "

W H I P L A S H   U n b o r n   A g a i n
Pulverised

Autant vous le dire de suite, je n'éprouve aucune affection particulière pour ces brontosaures dont le seul fait d'arme est d'avoir été là avant les autres et de nous rabattre continuellement les oreilles avec les larmoyants et redondants c'était quand même bien mieux à mon époque'. A un rien près, ces vieux crétins, tenteraient de nous convaincre que Wango Tango de tonton Zégut était le nirvana pour tous fans de metal qui se respectent et qu'un groupe comme Whiplash est une légende vivante qui a permis à une musique de survivre à plusieurs générations. Désolé mais dans les années quatre-vingt, Whiplash était un groupe de troisième zone, qui sortait des albums de troisième zone et les choses ne se sont vraiment pas améliorées avec le temps. Plus de vingt ans plus tard, Whiplash nous joue toujours un sous thrash metal agrémenté d'une grosse dose de speed rock and roll typiquement américain. Le niveau global oscille entre le moyen («Swallow the Slaughter») et le franchement navrant («Firewater» ou la pathétique reprise de Montrose «I've Got the Fire». La rythmique assure assez bien mais c'est au niveau du chant que les lacunes sont les plus évidentes. Nous reste également des compositions aussi fades qu'une visite dans la belle-famille le dimanche de Noël ou qu'un repas de jubilé dans la maison de retraite la plus proche. Le ringard de la pochette est à la hauteur du contenu. J'ai écouté trois fois cet album et j'en suis arrivé à la seule conclusion que j'ai perdu deux heures de ma vie. Pas bon.

Le site : http://www.myspace.com/whiplashusa

Jordy

Meet ULTRAROCK at  :






E-mail: ultrarockcontact@free.fr      
           

Design : www.essgraphics.fr