Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




APOCALYPTICA
" 7th Symphony "

APOCALYPTICA 7th Symphony

Sony Music

7ème symphonie pour ce 7ème album du groupe finlandais Apocalyptica. Derrière cette appellation se cache très certainement la volonté de conserver le côté classique de l'image de la formation scandinave, malgré le virage métal abordé depuis quelques opus déjà.
Comme toujours, des artistes invités nous font le plaisir d'ajouter leur pierre à l'édifice avec leur participation dans l'interprétation de cinq morceaux de ce nouvel album. L'auditeur aura ainsi le plaisir de redécouvrir Dave Lombardo à la batterie pour « 2010 », après une prestation déjà très intéressante sur l'album précédent. Toujours au niveau des collaborations, Apocalyptica s'est également entouré des chanteurs/guitaristes Gavin Rossdale (ex-Bush, « End Of Me »), Brent Smith (Shinedowm, « Not Strong Enough »), Lacey Mosley (Flyleaf, « Broken Pieces ») et notre frenchie Joe Duplantier (Gojira, « Bring Them To Light »). Dans la lignée de ce que les finlandais avaient déjà proposé sur « Worlds Collide », « 7th Symphony » se veut un album particulièrement axé métal. La comparaison est inévitable, pourtant l'écoute de 7 ème opus donne l'impression que les artistes cherchent à contenter un maximum de monde, tant les fans de la première que les auditeurs aux penchants métalliques en passant par les compositions potentiellement diffusables à grande échelle.
En effet, Apocalyptica s'accroche à ses origines et ce qui a fait son succès du début, ce fin mélange de classique et de rock, mais tente également de perdurer dans cet intelligent virage musical qui les a vu s'approprier un batteur à plein temps il y a quelques années pour donner plus de punch et de réalisme à leur musique. Ainsi, « 7th Symphony » se veut polyvalent et nous propose dans un premier temps des titres façon « easy listening » très bien écrit pour l'usage qui leur est réservé, je pense notamment à « End Of Me » ou encore « Borken Pieces » qui, malgré le peu de recherche, sont des titres très agréables à l'écoute. Dans un second temps, l'auditeur pourra également se délecter de titres beaucoup plus classiques digne de l'époque des premiers balbutiements du groupe dans la rude discipline qu'est la composition, « Beautiful » ou encore « Sacra » entrent dans cette catégorie. Relativement aboutis, ces morceaux voient tout de même leur importance s'amenuiser au fil des années et des albums…
Enfin, Apocalyptica laisse ici une place prépndérante à un style musical beaucoup plus violent et énergique, avec des titres couillus et rapides, dont le très bon « Bring Them To Light » dirigé vocalement par Duplantier ou encore et surtout le dernier titre de l'album, « Rage Of Poseidon ». C'est donc avec un éclectisme bien relatif qu'Apocalyptica aborde cette nouvelle aventure musicale. Conserver ses différentes classes de fans semble une tache importante pour le groupe finlandais qui essaie tant bien que mal de contenter tout le monde, de façon flagrante. « Worlds Collide » avait un petit côté innovant et rentre-dedans, apportant définitivement un nouveau visage à la formation. « 7th Symphony » approfondit un peu plus l'idée et s'avère être un album très intéressant même si le côté innovant de leur musique n'est plus.

Apocalyptica ne peut que grandir un peu plus avec un travail de si bonne qualité.

Le site : http://www.myspace.com/apocalyptica

Xavier






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr