Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




BLACK HORIZON
" The choice "

BLACK HORIZON The choice

Pervade Productions

Pfiuuu, 20 ans qu'ils écument l'Ile-de-France ces gras là... Black Horizon s'est en effet formé en 1991 ! Bon, ils ne s'appellent « Black horizon » que depuis 1998, mais quand même... En 2005, ils nous proposent un EP, puis plus rien. Il a fallu attendre 5 ans depuis lors pour voir enfin « The choice », leur premier album. Ils n'ont pas forcément eu tord de prendre leur temps. D'abord, ils se paient un mixage de A. Köhler, collaborateur de Accept ou Primal Fear (ce qui va comme un gant à leur musique). Ensuite, … bah le résultat est à la hauteur, c'est tout. Leur première partie de Blaze Bayley est là pour le prouver aux sceptiques ; quant aux autres, lancez donc la galette.
Après une intro cinématographique du plus bel effet, « Bastard » vient récupérer cette ambiance haut-la-main en nous plongeant dans la belle époque du Heavy. Ce sont là Maiden et Judas Priest qui résonnent ! Il s'agit de Heavy Metal traditionnel, voire classique. L'horloge s'est arrêtée en '89 pour eux, il faut croire... Mais ils relèvent le défi haut la main. « On the battlefield » est nourrie de cavalcades toutes Maideniennes, et « Did you see it ? » de soli Smith/Murray. Rien à dire, on est de plein pied dans la grande époque. Cela se confirme sur les titres les plus lents comme « Time », speed (« Did you see it ? »), ou lourds... La filiation est directe. Des années post-80, ils ne retiennent que l'approche sans concession de groupes allemands comme Rage. La seule chose à noter est la tendance au Prog du groupe, qui est présente sur la majorité des titres. On a des morceaux souvent non linéaires ou du moins à la structure parsemée de breaks, et incluant des parties instrumentales assez nombreuses. Tout cela, couplé à la voix de Bruno pouvant évoquer Geoff Tate, fait que cette impression est bien présente. Et croyez-moi c'est un point positif. Bon OK personne n'est obligé de me croire mais je vous le dis quand même. Cela contribue encore plus à démarquer Black Horizon de ce qu'est devenu le Heavy aujourd'hui, et donne une dimension supplémentaire à l'ambiance dont le groupe a voulu doter son œuvre. « Silence », aussi, tout en reprenant le format de la ballade, le fait sur une mélodie peu typée pour ce genre d'exercice. Quant à « Réagis », elle est chantée en Français et vient encore changer le ton de l'ensemble (bien qu'à mon avis ils aient pu s'en dispenser).
Ce disque est donc un pur hommage aux eighties, mais un hommage de goût. La conviction des membres est totale et cela suinte d'un bout à l'autre. Pour les avoir rencontrés je peux témoigner qu'ils ne se trompent pas d'objectif, qu'ils ne s'imaginent pas « réinventer l'eau chaude » dixit Bruno, mais franchement le résultat va au-delà de ça. C'est un album authentique, efficace, techniquement irréprochable, mais qui va jusqu'à colorer sa musique de Prog, d'un minimum d'ambition etc... Autrement dit : une démarche personnelle. Merci.

Le site :  www.blackhorizon.fr www.myspace.com/blackhorizonmetal

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr