Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




DRUDKH
" Blood In Our Wells "

DRUDKH Blood in Our Wells

Season-of-mist

L'excellent label Season of Mist nous fait le grand plaisir de rééditer la discographie d'une formation Black Métal Ukrainienne vraiment intéressante et de qualité, DRUDKH pour ne pas les citer. Ce combo obscur et mystico-Folk, ayant pris son inspiration et ses influences dans les légendes tribales, la mythologie slave ainsi que des poètes des pays de l'Est et plus particulièrement Tarass Hryhorovytch Chevtchenko, poète, peintre et humaniste Ukrainien du 19 ème siècle.

Pourtant malgré cet étalage de bonnes références culturelles, Roman Saenko (HATE FOREST, ASTROFAEST, DARK AGES) et son compère Yuriy Sinitsky (LUCIFUGUM) décidèrent de s'exprimer au travers d'une musique trop souvent décriée et trop méconnue, car chargée de cliché en tout genre, le Black Métal. L'approche brute et tribale de DRUDKH, dont la signification en sanscrit signifie (Bois/Forêt), reste un modèle du genre et pour ceux et celles qui seraient tenté par cette expérience hors norme et sulfureuse, la résurrection de leurs premiers méfaits musicaux est l'occasion rêvée de s'immerger dans un univers a part entière et entièrement à part.

Sorti en 2006, Blood in Our Wells, nous propose une plongée en terre Slave et dans un monde plein de spleen et de poésie noire, sous fond de mélancolie lancinante Black Métal.

Premièrement, DRUDKH se différencie des hordes Black par son artwork , utilisant des gravures et peintures atypiques. Exit les Diables et bêtes de l'apocalypse et bonjours les évocations rurales Slave, la simple beauté de la nature et des éléments qui la compose. Deuxièmement, avec cet album, vous aurez droit à du grand DRUDKH. Cet album étant considéré comme un incontournable du groupe. Tout y passe, de L'intro « Nav' » Tribale et mystique, avec en fond sonore, chants folkloriques et bruitages inquiétants, jusqu'au premier boulet Black « Furrows of Gods ». Un titre lancinant d'une incroyable efficacité, d'où jaillit un plan acoustique accompagné d'un synthé maladifs, jusqu'au solo de Roman qui vous cisaillera par sa dextérité et l'émotion qu'y en résulte, pour ensuite repartir sur un air plus épique et guerrier. Attention, hormis l'intro et l'outro, les compos tournent autour des 10 à 12 minutes, largement de quoi vous faire entrer dans l'univers DRUDKH et ressentir cet atmosphère si tendue et mélancolique. Une autre petite subtilité de nos amis Ukrainien, le morceau « Eternity », étrange mélange entre HATE FOREST et THE CULT (Période 85) donnant au titre un aspect plus Catchy et vraiment original, loin des clichés Black Métal.

Si vous désirez découvrir DRUDKH, « Blood in Ours Wells » est l'album à vous procurer en priorité, ceci afin de bien cerner la sève musicale qui coule dans ses veines. Bien entendue, les autres albums offrant une palette sonore large et variée, sans pour autant s'écarter de l'univers Black Métal. Seul « Songs of Grief and Solitude », dont vous pourrez lire ma chronique, nous plonge dans un monde totalement instrumental et folklorique, empruntant des chemins d'un autre temps.

Pour conclure, la réédition de la discographie de DRUDKH, même si elle n'est pas, dans sa première version, introuvable chez tous bons revendeurs, est une excellente initiative de Season of Mist et un Plus pour vos oreilles. Voilà un bon plan pour cet été !

Le site : http://www.myspace.com/drudkhofficial

Dave.






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr