Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




IRON MAIDEN
" The final frontier "

IRON MAIDEN The final frontier


Au pays bouillonant du heavy metal, un nouvel album de Maiden est toujours un évènement en soi, attendu, mais aussi craint.
Groupe culte par excellence et connaissant son sujet sur le bout des doigts, les britanniques ont maintenu le suspens en lâchant depuis quelques semaines un single bien décevant nommé "Eldorado" au son et à l'originalité plus que moyenne. Cet été, sur le site du groupe un clip pour le titre éponyme de l'album, dont la qualité visuelle occulte le côté musical, a renforcé une certaine inquiétude.

Bref, c'est avec beaucoup d'a prioris que l'on peut aborder l'écoute ce nouvel album, signalons tout de même et aussi sans surprise, l'artwork réussi, fidéle à la tradition, d'un Eddie galactique au look fortement inspiré par Predator.

Soyons clairs, depuis "Brave new world" rien de bien excitant ne s'est passé chez Maiden, les albums "Dance of Death" et "A matter of life and death" n'ayant franchement rien de productions flamboyantes.
Et sur cette nouvelle galette, ça commence plutôt mal. L'intro du premier titre a un sérieux goût de baclé, le son est naze, les thèmes sont archi usés, le pattern de batterie a déjà entendu 6666 fois (au moins), il faut attendre l'arrivée de Dickinson pour sauver la chose. Et que dire de l'intro du single "Eldorado" ? Même les groupes amateurs évitent de commencer un titre par une "fin"...

La première écoute est profondément décourageante, me laissant plus que perplexe, je me dis que :
- Dickinson est au taquet en permanence et semble bien à la peine.
- Bof...
- Le son n'est vraiment pas terrible.
- Pfffff...
- 3 guitaristes pour faire ça c'est moche.
- Zut alors !
- Steve Harris devrait arrêter de co-produire ses albums.
- Oh merde, j'ai aussi commandé l'album en double vynil picture !!

Et puis le coeur parle, je repasse le cd encore et encore, une fois, dix fois, 20 fois... Et je tombe progressivement sous le charme de ce groupe qui a accouché il y a quelques décennies de ces albums fantastiques que sont The number of the beast, Powerslave, Somewhere in time, Seventh son of a seventh son, Fear of the dark. Alors, même si cet album n'a rien de flamboyant ou d'héroïque à l'image de ce qui a fait la renommée du groupe, il convient de le gratifier d'une sobriété élégante et au bout du compte, habile. Pas d'extravagance mais de la recette qui marche, pas d'effets "tape à l'oeil" mais l'expression d'une conviction musicale affirmée.
Alors que d'autres encensent cet opus de façon exagèrement dithyrambique, je me contente de dire que c'est une réussite qui fait bien plaisir.

Avec cet album IRON MAIDEN continue sa brillante carrière au cours de laquelle le groupe n'a cessé d'engranger de nouveaux fans et ce, à chaque album, il y a fort à parier que le processus perdure, c'est tout ce que l'on peut souhaiter.

Cerise sur le gâteau; cet album est n°1 des ventes en France ;)

Up the irons !

Le site :www.ironmaiden.com

M@x Born






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr