Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




KVELERTAK
" Kverlertak "

KVELERTAK Kvelertak

indie rec

Prenez six Norvégiens fou furieux, fans de Rock, de Punk et de Métal, tous genres confondus, et donnez leurs la possibilité d'enregistrer un disque sous la coupe de Kurt Ballou (CONVERGE) et Alan Douches pour le mastering. Là dessus, leur pote John Dyer Baizley (BARONNES) réalise la Jaquette et des guests comme Hoest (TAAKE), Andreas Tylden (JR EWING et ALTAAR), Ivar Nikolaisen (SILVER) ainsi que Ryan McKenney (TRAP THEM), viennent participer à l'enregistrement du premier CD. Alors imaginez ce que doit être le résultat final.

Le résultat est tout bonnement excellent, explosif et de grande classe. Bien entendu pour ceux et celles qui aiment la musique ultra énergique, variée, directe, un peu Catchy sur les bords, avec un chanteur pratiquant un chant Black et Screamo/Punk. Pour les autres, je vous suggère de tenter l'expérience. Il se pourrait toutefois que vous vous retrouviez en proie à une crise d'épilepsie avec la bave aux lèvres, alors faite bien attention avant la prise en main de ce CD.

Si je devais donner une identité à la musique de KVELERTAK, je dirai qu'ils pratiquent du Black Punk'n'Roll hyper vitaminé, sans état d'âme et de qualité.

Bon pour situer nos oiseaux de malheurs, sachez que Kvelertak, mainmise en Norvégien, peut-être traduit plus subtilement, si vous décomposer les mots Kveler et Tak, par Prise d'étranglement . De plus, les petits gars ayant un sérieux penchant pour les textes nécro sous hydromel, je ne vous cache pas que le mix musique barrée et imagerie nécrogore aviné est plutôt originale. Imaginez les MISFITS ayant bouffé du LYNYRD SKYNYRD au petit déj pendant des années et s'étant subitement mis au Black Métal, juste histoire de rigoler. C'est un peu cela Les KVELERTAK. Un gros ragout indigeste sur le papier mais au fumet et au gout ravageur. Du premier morceau « Ulvetid » au dernier « Utrydd Dei Svake » c'est tout bonnement la grande messe. Bourré d'énergie, de fun, de Folie, d'influences éparses, de solos Rock 70, d'accélérations Black, aux hurlements Punk enchainant sur des refrains scandés, des passages acoustiques, avec la fougue d'un ACDC sous jus de taurine, vous aurez la potion auditive de l'année. Mais n'allez pas croire que c'est le grand n'importe quoi, sous prétexte que nos amis Norvégien brassent divers styles et genres. Le tout est hyper bien foutu et vous vous retrouvez à battre la mesure et remuer de l'occiput comme un damné. Je suis terriblement impatient de pouvoir les écouter en live et si le temps me le permet, j'irai les écouter le 26 Juillet à Paris au Trabendo, en compagnie de CONVERGE, KYLESA et GAZA. Une sacrée soirée en perspective. Maintenant afin que vous puissiez patienter sous bonne compagnie, sonore bien entendue, ruez-vous comme des malades sur cet album, c'est de la nitroglycérine en bonbonne de 20 litres.

Pour conclure et, pour ceux qui ne l'aurait pas encore compris, j'ai kiffé grave !

Le site : http://www.myspace.com/kvelertak

Dave.

 






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr