Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




MAGNUS
" Acceptance Of Death "

MAGNUS Acceptance of Death

Witching hour Rec

Pourquoi ce groupe s'est-il reformé ? Même avec énormément de bonne volonté (ce qui peut parfois être mon cas quand on approche du week-end), je suis incapable de trouver une seule bonne raison qui peut avoir poussé ce groupe Polack à reprendre du service. Déjà, fallait savoir qu'ils avaient existé. Même si Magnus a vu le jour il y a plus de 20 ans et semble avoir eu un certain succès très local avec ses trois premiers albums, je n'ai perso jamais entendu parler d'eux et je ne m'en portais vraiment pas plus mal. Leur thrash death façon Sarcofago du pauvre (c'est dire) ne devait déjà pas atteindre des sommets d'originalité à la fin des années quatre-vingts, c'est donc peu de vous dire qu'en 2010 Magnus sonne un rien frelaté pour ne pas dire complètement moisi. C'est depuis quelques temps assez branché que de s'extasier sur les underdogs des années galère du métal (l'époque ou 4 albums par trimestre arrivaient chez le disquaire de la région et où on avait autant l'occasion de voir un concert dans un rayon de cent bornes que de voir un porno bandant avec Brigitte Lahaie - pas la sœur de Jean-Luc l'ami de Chuck Norris non l'actrice porno la plus improbable du siècle dernier) mais je ne suis pas convaincu qu'avec de telles daubes, le genre va perdurer plus longtemps qu'un simple phénomène de mode saisonnier. «Acceptance of Death» aurait effectivement pu sortir en 1987 mais même à l'époque, je vous aurais dit qu'il s'agissait d'un truc sans réel intérêt dont le pouvoir d'attraction ne survivait pas aux 5 ou 6 premières minutes. Sincèrement, j'aimerais comprendre comment l'idée de signer un tel groupe peut bien traverser l'esprit de quelqu'un qui est sensé faire fonctionner un label, ça me dépasse à un point où ça en devient presqu'une source d'émerveillement. Par contre, la pochette m'a permis (involontairement) de passer un bon moment, le vieux guignol clouté atteint un degré de pathétique qui touche à l'art involontaire. Jetez un œil et vous serez comblé, tout y est (ou presque) Edifiant non ? et bien sachez que la musique est du même niveau. J'aimerais que nos lecteurs aient tous une pensée émue pour le malheureux chroniqueur (quelle stupide idée j'ai pu avoir aussi de me proposer pour chroniquer ce truc) qui vient d'écouter 3 fois en quinze jours cette rondelle indigeste. Mais comme le dit si justement la plage qui clôture ce minable «Acceptance of Death», there's no use lamenting…

Le site http://www.magnusmetal.com   +   http://www.myspace.com/magnus1989

Jordy






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr