Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




RICK SPRINGFIELD
JEFF SILVERMAN
" From the vault "

RICK SPRINGFIELD / JEFF SILVERMAN From the vault

Frontiers Records

Frontiers Record profite de la réédition du dernier album de Rick Springfield pour sortir « From the vault », produit en collaboration avec Jeff Silverman. Rick Springfield, pour commencer (car vous pouvez ne pas le connaître), est un musicien à la longue carrière, quoique de moyenne importance, originaire d'Australie. A l'époque, il participait à un genre de groupe pour ados nommé « Zoot »... Une fois installé au pays de l'oncle Sam il se lancera dans une carrière à la veine malheureusement similaire, mais connaîtra son heure de gloire au début des (maudites) eighties avec quelques singles classés. Avec la fin de cette décennie (youpi) il jugera plus judicieux de miser sur sa carrière d'acteur entamée parallèlement, plein de bon sens... Quant à Jeff Silverman, Rick le connait depuis la fin des 70s et a travaillé avec lui à de nombreuses reprises. C'est donc à Jeff qu'il a confié la production de ce « From the vault » qui est en fait une collection d'inédits et de démos pêchés dans la période 1986-99 de sa carrière se voyant ici offerts remixage et mastering.

Ce qui frappera l'oreille de prime abord, c'est le son 100% eighties des claviers, puis ce qui la frappera ensuite c'est que c'est le pire des eighties auquel on a droit ! Certes Rick a déjà flirté avec la Pop au cours de sa carrière, mais c'est un son de variété de qualité exécrable. Pas un titre n'y échappe. La version de sa ballade « Woman » à la rigueur, mais c'est bien tout... Peut-être aussi « Religion of the heart » mais c'est au contraire car ces sonorités sont tellement extrêmes que le résultat est vraiment particulier. Sinon, c'est inhumain, même pour le plus nostalgique des 80s. Et comment remasteriser ça ? Eh bien ça pue Pro-Tools et donc enfonce le clou. Bref, inaudible. Le matériel auquel est appliqué ce son, malheureusement, ne vaut guère mieux... Tous les morceaux, quelle que soit leur origine, révèlent ici leur faiblesse de composition (surtout à l'état de démo !). Certains auraient peut-être pu connaître une autre carrière, comme « You write the book » ou « Love receiver », mais certainement pas dans cet état. La majorité d'entre eux est sans intérêt (qu'avait-il en tête en écrivant « Hey Eileen »?). Leur état d'enregistrement peu avancé révèle même encore plus leur faiblesse : « Why don't you dance » lorgne honteusement du côté de ce que faisait à l'époque la communauté noire mais sans parvenir à quoi que ce soit, et le travail de Jeff (qui a déjà œuvré pour George Clinton et Prince !) accentue encore plus tout cela. Pourtant, même une compo aussi typée que « My depression » aurait pu viser mieux, certes dans le domaine de la variété, mais aurait pu jouer sur son caractère énergique et fun très prononcé... Mais l'époque en a décidé autrement, et le mixage outrancier dans lequel elle nous est ici révélée nous fait comprendre pourquoi. Ah il y a tout de même quelque chose de bon sur ces pistes, précisons-le car c'est tout ce que j'en retiendrai : Rick sait chanter, et sa voix est loin de s'être gâtée avec le passage des époques, contrairement à sa musique.

Une grosse interrogation se pose à l'issue de l'écoute : pourquoi ? Mais quelle idée de publier une chose pareille... Ce genre de projet s'adresse généralement aux nostalgiques des eighties. Mais ici, vu la piètre qualité du matériel et son état déplorable de conservation, c'est comme si on voulait leur prouver que « non, les 80s ce n'est bien que dans vos souvenir » ! Un massacre d'une musique déjà laissée en mauvais état par le passage du temps. Alors quoi ? Peut-être s'adresse-t-on uniquement aux die-hard fans de Rick ? Permettez-moi d'en douter. Non, catégoriquement : une production de trop. Qui pourrait même faire plus de mal que de bien.

Le site :  http://www.rickspringfield.com/ + http://www.myspace.com/officialrickspringfield
               + http://www.myspace.com/officialrickspringfield

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr