Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




SETHERIAL
" Ekpyrosis "

SETHERIAL Ekpyrosis

Regain Records

Quatre longues années après le relativement controversé «Death triumphant» que beaucoup ont trouvé un poil trop death metal, Setherial revient en ce début 2010 avec un sixième album qui s'il ne nous ramènera pas à l'époque bénie de «Nord» n'en est pas moins un album plus 'Setherialesque' que son prédécesseur. Petit rappel des faits, ce qui fait la force du groupe c'est d'abord et avant tout le jeu de Sjodin. Des batteurs de black avec un jeu aussi puissant et aussi varié, on n'en rencontre malheureusement pas à chaque coin de studio. Autre point fort, la voix de Odling qui à défaut de faire preuve d'une grande originalité, colle parfaitement à la dualité mélodie / agressivité qui caractérise les compos de Setherial. Impossible de passer sous silence, les parties de Kraath qui apporte une touche réfrigérante' à l'ensemble et renforce tour à tour les côtés mélancolique ou malsain des compositions. Ajoutez-y une production ni trop clean ni trop underground, qui permet aux musiciens de démontrer l'envergure de leurs talents et vous aurez déjà de quoi satisfaire la grosse majorité des fans de black metal.

Je confirme : ce nouvel album est excellent et ne peut que vous satisfaire mais car il y a un mais sans rentrer dans le jeu stupide et pathétique du c'était mieux avant car c'était avant, il me faut reconnaître qu' «Ekpyrosis» malgré ses énormes qualités ne parvient pas à égaler la richesse dévastatrice de «Nord». Les musiciens ont mûri et développé un jeu mais j'ai malheureusement le sentiment que ces progrès ont été réalisés au détriment de la spontanéité et de la fraicheur des premières compositions.

Quoiqu'il en soit et si on ne peut parler de véritable résurrection dans le cas présent (pour cela il aurait fallu que «Death triumphant» ne soit pas un bon album), «Ekpyrosis» n'en marque pas moins un certain retour aux sources pour un groupe qui a toujours une énorme envie de faire partager sa vision intègre du black metal. Setherial a la chance d'être 'cult' sans devoir composer des trucs aussi pourris que pénibles composés de deux parties de guitare et de trois hurlements.

Le site : http://www.setherial.com + http://www.myspace.com/setherialsweden

Jordy






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr