Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)



SHYLOCK
" Rockbuster "

SHYLOCK RockBuster

Metal Heaven

Plutôt connus chez eux, outre-Rhin, Shylock sera sans doute une découverte pour la plupart d'entre vous. Pourtant, ils en sont déjà à leur 5e album depuis leurs débuts il y a 10 ans, lancés par un titre placé sur le sampler de Rock Hard, et après être passés par pas mal de choses, genre tournées de UDO, Doro et autres Primal Fear, recrutement du batteur de Frontline, album du mois dans certains magazines, ainsi que le 10e anniversaire de MTM Music ou le match d'adieu de leur idole du foot... un peu de tout, donc.
Comme le titre de l'album peut le laisser suggérer, Shylock donne plus dans le Rock que le Metal, car en effet leur FM/AOR est assez loin des standards du genre. En fait, ils suivent plutôt la vague qui sévit dernièrement en Scandinavie, à savoir une musique à la base Rock, inspirée par les 80s mais piochant allègrement dans tout ce qui se fait en ce moment, en commençant par la Pop Rock. On ne qualifiera donc pas cet album de FM, AOR, ni même Hard mélodique. Parlons donc de Rock au sens large de toutes façons les dénominations ont bien peu d'importance, je pense que nous en conviendrons tous. Le son, lui, reste FM, commençons par là, voilà, histoire de fixer des repères. Le son est FM, la voix aussi d'ailleurs, et la prod est assez typée. En revanche, dès le morceau d'ouverture, on note des rythmes assez éloignés des standards, et une section rythmique bien plus Rock. Voilà notre oreille prévenue d'emblée de ne pas se laisser tromper par ce son caractéristique. Confirmation viendra avec les morceaux suivants : en particulier leur reprise de « Rumors » fait passer les tics FM au second plan. Le début de l'album nous offre quelques titres bien influencés par le Metal : « Dawn » et son riff agressif, « Just For U » et sa rythmique lourde, « Much »... Mais on déchante assez vite : dès « Sunshine vs Rain » le groupe montre sa facette Pop Rock, qui va carrément tirer sur la variété avec « Rose Of Cairo » et « Somebody Else », et la majorité du disque se révèlera du même acabit. Un riff Heavy reviendra sur « We Are », un (beau) solo sur « Wrong Planet », mais mélodiquement et instrumentalement aussi on reste à la limite de la variété. Ceci-dit, on laissera le disque jusqu'au bout car le groupe sait ce qu'il fait (ce qui n'est pas le cas de l'autre côté de la Mer du Nord), et l'exécute avec un entrain communicatif. Faute de goût ou pas, pas une seule baisse de régime n'est à signaler le long de ces 11 plages. Même des titres peu originaux comme « Strong » suintent de puissance dans leur interprétation. La musicalité n'est pas absente, pas plus que le professionnalisme. Qui plus est, les compères font même montre d'un certain feeling à l'occasion, ce qui n'est pas courant dans ce genre de musique souvent quelque peu aseptisée... et ils vont jusqu'à colorer des morceaux aussi peu intéressants que « Much » d'un certain groove. Bref, autrement dit nous n'avons pas affaire à des débutants.

Au final, que penser de Shylock? Ce n'est pas ma tasse de thé du tout cette musique, pourtant impossible de les blâmer. Lorsque l'honnêteté, le professionnalisme et l'énergie sont là on ne peut pas adresser de reproche à une formation, quels que soient ceux que l'on a à adresser à leurs choix musicaux. Et puis, ne fusse que sur 2-3 titres au plus, le quartet nous aura offert quelques moments appréciables. Alors fermons les yeux.

Le Site :  www.shylockmusic.de + www.myspace.com/shylockmusicde

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr