Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




T T GRACE
" Original "

TT GRACE Original

Sound Pollution

Voilà l'album le plus récréatif qu'Ultrarock vous aura proposé depuis longtemps : celui d'un groupe de Rockabilly, aussi « original » que le titre de son premier album, sans doute nommé ainsi car il ne contient aucune cover, mais le groupe le mérite aussi, par sa musique franchement fraîche même au sein de la scène Rockabilly. TT Grace, donc, c'est une longue histoire : celle de quatre gamins (moyenne d'âge 14 ans) se rencontrant au collège de leur bled Suédois paumé (Nynäshamn, cherchez sur une carte) et se découvrant une passion commune pour Elvis ou Jerry Lee Lewis... bref, le pur Rock des fifties. Original, pour quatre provinciaux pré-pubères! Il ne leur en faut pas plus, les voilà qui montent un combo à deux guitares / basse / batterie interprétant une flopée de standards 50s mais aussi 60s, de l'irrésistible voix de Dennis Olsson, partout où l'on veut bien d'eux, durant les deux années suivantes. Nous arrivons alors en 2005 et les quatre jeunes gars, qui sont alors des ados de 16 ans, se retrouvent au lycée où ils découvrent (à part l'alcool et les filles je suppose) leur nouveau batteur et leur pianiste, constituant ainsi leur line-up actuel. Les voilà alors assez solides pour aller parcourir les routes de Suède, sous le nom de The Tributes, en quête de gigs... Et ca se passe plutôt pas mal! Ils produisent une première démo l'année suivante, dont la réception plutôt positive les encouragera à récidiver... On est en 2006 et les cinq gars y incluent leurs premières compositions, à côté des éternels standards... Trois ans plus tard, 21-22 ans au compteur, désormais, voici venue pour eux l'heure du premier album. Il sera uniquement fait de compositions du groupe qui, pour le coup, ne porte plus si bien son nom et se rebaptise donc TT Grace.

« TT Grace » je ne sais pas pourquoi ni même si ca veut dire quelque chose... Mais de la grâce ils en ont. En effet, j'ai parlé de Rockabilly mais les TT Grace lui font subir une sacré cure de jouvence : en fait ils vont autant piocher chez les Straycats que directement chez Elvis. Ce dernier, d'ailleurs, est sans doute le plus présent, ne serait-ce que par le chant si clair et lumineux de Denis, transcendant à lui tout seul des titres comme « Do the bop », « King of swing » ou encore « You ». La musique n'est pas en reste pour autant, présentant une étonnante lucidité pour des gars de cette génération, malgré quelques manques de maturité inévitables (certaines associations stylistiques ne sont pas évidentes). Ils sont en effet bien décidés à ne pas se cantonner au Rockabilly mais à déborder dans tous les genres adjacents, et ils le font avec une certaine classe : Pop early 60s (« All I want »), Western (« Leave me on my own »), variété 70s même (mais sans jurer, comme ce que faisaient les Rubettes), jusque donc aux Stray Cats (par exemple « King of swing »). Le reste navigue habilement entre ces eaux en y créant des liens très bien vus : le son des Shadows recouvre le Country & Western de « Hey girl », alors que la basse Country & Western de « Give my little girl a chance » vient soutenir sa mélodie très début 60s... Un riff AOC Chuck Berry vient introduire la rythmique plus Chicago Blues que Rock'n'Roll de « Run rabbit run », « Boogely » mélange allègrement Rockabilly et Rhythm'n'Blues, le Rockabilly de « Earthquake shake » se retrouve submergé sous un piano New Orleans pour un résultat tenant quelque chose de Jerry Lee Lewis... Les croisements sont multiples et généralement bien sentis. L'instrumentation n'est pas en reste. Splendide derrière un son à la clarté limpide, elle se montre appliquée et propre, sans manquer l'entrain (« Run rabbit run » fait preuve d'une sacré animation, reconnaissez-le), et brille même quelquefois d'une réelle ingéniosité (la guitare de « Leave me on my own » remporte tous mes suffrages)... Quant à la voix, je l'ai déjà saluée.

C'est donc un groupe étonnant que l'on découvre ici. Vrai vent frais dans le Rockabilly, jamais je n'aurais attendu tellement de savoir-faire de la part de jeunes musiciens dont ni la génération ni la nation ne sont rompus au Rockabilly (SVP ne me parlez pas de ces pseudo-groupes revival fleurissant en Suède en ce moment). Non contents de manier ce style avec une aisance déconcertante, ils font de plus preuve d'un intérêt pur pour le Rock'n'Roll d'origine et, de surcroît, n'hésitent pas à déstabiliser le genre par des embardées dans des styles autres mais jamais incompatibles (trois des derniers titres prennent le risque de visiter les seventies, incluant même des claviers pour certains). Un vrai vent frais, donc. La reconnaissance est d'ailleurs arrivée, avec cette année une invitation à Memphis pour deux passages télévisés et une participation au Elvis week à Graceland... une première pour un groupe suédois! Quant aux gars, ils ne lâchent pas les rênes en si bon chemin, et enregistrent déjà le successeur de « Original ». De toutes façons, leurs efforts ont été « réellement » récompensés, j'entends musicalement, d'une manière autrement plus gratifiante que n'importe quel show télévisuel : ils ont eu l'occasion de travailler 2 titres en studio avec Roger Clark. J'aurais eu la larme à l'il, moi, à leur place... Comment ne l'auraient-ils pas aussi, d'occuper la place de Jerry Lee Lewis à la grande époque de Sun Records?

Le site : www.ttgrace.com + myspace.com/ttgrace

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr