Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




TAUTHR
" Life-Losing "

TAUTHR Life-Losing

Van Records

Issue d'une première mouture datant de 1991, TAUTHR s'avère être une ancienne formation sur le papier, mais un jeune groupe, en ce qui concerne la production musicale. En effet, à ce jour, seules quelques démos avaient émergé de cette belle époque. Depuis, calme plat et silence absolu, suite au split de la formation teutonne. C'est avec l'album « Life-Losing » que nos amis germaniques décident de reprendre du poil de la bête et de renaître de leurs cendres.
Après une écoute studieuse de ce premier méfait sonore, une première constatation prend forme. Musicalement, TAUTHR, qui signifierait « La suite » en Elfique, se tournerait plus vers une jonction entre le Black et le Death, au détriment du pur Black Métal Allemand que pratiquait ENDSTILE, à l'origine de TAUTHR. Pour être plus précis, « Life-Losing » serait une sous-version des Suédois de SHINING, avec la même envie de créer des ambiances sombres et dépressives. Bon, il est certain que de copier la bande à Kvarforth est une tâche plutôt ardue. Connaissant la qualité musicale et le talent qu'ils arrivent à générer avec leurs sombres morceaux suicidaires, leurs compositions restent un must. Pour ce qui est du rendu musical de « Life-Losing », malgré quelques tentatives pour faire ressortir cet aspect déprimant, il y a encore pas mal de boulot. Malgré l'effet plombant de la batterie et des riffs bien gras et lourds, la formation Allemande peine à faire émerger autre chose qu'un sentiment de déjà-entendu.
Titre après titre TAUTHR s'emploie à nous resservir la même sauce, sur le même morceau de bidoche. A la fin de l'album, cela semble tellement répétitif qu'il est bien pénible de vouloir remettre le CD sur play. Ok tout n'est pas vraiment mauvais et, musicalement, le combo reste bien ancré dans le style qu'il recherche, mais tout semble trop précipité et trop approximatif pour atteindre la qualité d'un SHINING. La batterie, tenue par MD, peine à se diversifier et la technique semble trop basique pour arriver à embellir certains titres, comme ont su si bien le faire Schill, Hellhammer ou Ludwig Witt chez les Suédois. Les parties de guitare restent bien denses et agressives, soutenues par les rugissements Death de Sator, en grande forme.

En fait, ce que je reproche à TAUTHR c'est la trop grande linéarité des morceaux.

Au moment où le titre devrait, soit décoller par une accélération rythmique, soit s'adoucir avec des plans plus posés en arpèges, celui-ci reste inlassablement sur le même registre, d'où cette sensation de platitude et de répétition d'une composition à l'autre. Toutefois, je ne veux pas enterrer « Life-Losing » trop vite et reconnais certaines qualités à TAUTHR. Seulement, je n'ai pas été plus accroché que cela et suis resté sur ma faim. Pour ceux qui le souhaitent, l'écoute de deux titres « Disolved » et « Hope » sur le Myspace restent leurs meilleurs morceaux. J'ajouterais aussi « Curse or Destiny » qui s'avère être bien amené avec sa guitare stridente et mélodique.

La prochaine réalisation musicale sera, je l'espère, plus diversifiée et rendra enfin justice à un groupe qui a su garder la foi, malgré les difficultés.

Le site : http://www.myspace.com/dannewerk

Dave.






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr