Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




TESLA
" Alive in Europe 2009 ! "

TESLA Alive in Europe 2009 !

Frontiers Records

Ce n'était pas du vent le come-back de Tesla il y a dix ans, les albums se sont enchaînés ainsi que les tournées, débouchant inévitablement sur cet album live. Enfin peut-être pas inévitablement, mais c'est la conséquence peu étonnante de « Into the now » et « Forever more », les deux albums studios de la décennie passée, celle de leur reformation donc, qui a bien vu la sortie de divers albums de reprises mais pour l'instant pas de live... Voici donc de quoi apprécier la production Tesla des années 2000 sur scène.

On commence par jeter un il sur le track listing, et le fan est déjà anxieux de voir ce qui a été privilégié. La réponse est assez catégorique : les deux singles de leur premier album sont joués, les quatre de « The great radio controversy », un de « Psychotic supper », « Shine away » de « Bust a nut » et même la reprise de « Signs » figurant sur leur album acoustique... La part belle est donc faite à la Nostalgia. Ceci s'explique en grande partie par le fait que cet album, entièrement enregistré en Europe (vous vous en doutiez), est censé être suivi d'une contrepartie américaine se concentrant sur les nouveaux titres, elle... Ceci-dit leurs titres post-réunion ne sont pas absents pour autant et l'opus s'ouvre sur le morceau-titre du dernier album enchaîné au dernier single... On est d'emblée frappé par le son, simpliste et peu soigné, mais qui néanmoins porte la marque des salles où ce live fut enregistré, généralement modestes. Le mixage pêche vraiment, mais la proximité du public est agréablement manifeste. Effet mitigé, donc... pourtant corrigeable un minimum comme nous le prouvent des morceaux au son autrement plus rond et chaleureux comme « Modern day cowboy » ou « Love song ». Le tracklisting nous proposera également « Breakin' free » et « So what! » de ce dernier album, ainsi que deux extraits de « Into the now », ce qui permet tout de même de juger un minimum de la production récente de Tesla en concert. Ce ne sont pas les morceaux qui bénéficient du meilleur son, mais leur interprétation est néanmoins impeccable et la détermination du groupe à les défendre se sent. C'est malgré tout sur les classiques qu'ils se révèlent le plus à l'aise, et que l'adhésion du public se sent le plus (comme on pourrait s'y attendre me direz-vous...). Hannon et Dave Rude font des merveilles sur « Heaven's trail », vraiment, Keith sur « Love song », et Wheat n'hésite pas à se mettre en avant... mais tout ceci de façon irrégulière, tout aussi en dent de scie que le son. Certains d'entre vous noteront à propos de ce son que, lorsqu'il prend des formes moins usitées par Tesla, ses variations révèlent des éléments qui sautent moins aux oreilles sur album, du point de vue de leurs influences (Steven Tyler pour Keith, et l'ombre de Page qui plane sur les guitares acoustiques de « What you give »)... intéressant ! Mais pas assez pour justifier cette négligence de l'enregistrement, qui dessert particulièrement certains morceaux.

Le résultat est vraiment irrégulier, plus du fait du son que de l'interprétation. « What a shame » ne passe guère après « Heaven's trail », pas plus que « The way it is » derrière « What you give »... quel dommage ! Le son aurait tellement gagné à être homogène, et les morceaux par voie de conséquence ! Surtout que le track-listing a été suffisamment bien pensé pour se relancer de lui-même, avec l'inclusion de morceaux comme « Shine away », le regroupement des interprétations acoustiques etc... voire deux faces avec deux sons distincts ? Cela aurait été possible, les sources des enregistrements ne sont pas si éloignées que ça. Enfin, on perd une dynamique d'ensemble, qui se sent parfois au niveau du morceau (on a souvent cette impression que « ça décolle ») mais pas de l'album. Ils auraient peut-être pu tenter de capter un show entier ? Vous noterez quelques morceaux captés à Barcelone qui dépotent vraiment par rapport au reste, j'aimerais bien voir l'intégralité de ce concert !

Le site :  http://www.teslatheband.com/ + http://www.myspace.com/teslatheband

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr