Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




TORCHE
" Songs For Single "

TORCHE Songs For Singles

Hydra Head

Torche et pas Torch, le groupe de bon vieux Heavy allemand. Torche est typiquement le genre de groupe encensés par les critiques. Mixant l'eau et l'huile, ils partent en 2004 d'une sorte de Sludge qui se voit en 2005, pour leur album éponyme, perdu au milieu d'un brouillard fait de Doom, Indus et que sais-je encore... Lorsque 3 ans plus tard « Meanderthal » cimente le tout à gros coups de Pop, la presse crie au génie. Certains fans aussi, d'ailleurs, ce qui pousse le groupe à multiplier les sorties. Leur premier album avait été suivi d'un EP, il en sera de même pour « Meanderthal » avec les 8 titres composant ce « Songs For Singles » proposé par le désormais trio, Juan Montoya laissant son ex-compagnon de Fall, le vocaliste Steve Brook, se charger seul des guitares.
Je ne suis pas certain du sens à donner au titre, morceaux pour singles ou pour célibataires, mais ca pourrait être les deux : les six premiers titres sont des brides de compos de 2 minutes, plans de chansons, constitués d'un riff, un couplet, une idée de bridge parfois... Schémas de morceaux attendant leur développement pour devenir des singles, ou bien demi-compos attendant leur moitié... Le résultat est déroutant. La presse crie au génie, encore une fois, on loue la « quintessence » du Rock contenue dans ces violents crachats sonores, mais j'ai du mal à suivre... Les deux autres titres, « Face the wall » et « Out again », sont de la durée de morceaux à part entière mais se présentent sous forme de Jams...Ca ne les empêche pas de capter l'essentiel de l'attention de l'auditeur grâce à l'atmosphère qu'ils parviennent à développer. Le groupe sait y faire pour développer ces ambiances personnelles, et ces morceaux le prouvent ; en revanche, les 6 premiers titres ont beau être bourrés d'idées, difficile de les apprécier sous cet état. Les idées, en tout cas, sont diverses, et reflètent leur accumulation permanente d'influences : Punk pour « UFO », Rock 90s pour « Shine on my old ways », les deux pour « Cast into unknown », Metal pour « Arrowhead »... L'interprétation est là aussi le groupe se montre même étonnamment efficace pour un schéma si dur à suivre mais chaque morceau achevé ne donne l'envie que de le voir se prolonger. Passe encore pour les titres à l'esprit Punk (« UFO », « Lay low » ou « Cast into unknown »), mais dès qu'une partie instrumentale se révèle capable d'installer une certaine couleur musicale particulière, voilà que le titre renonce à développer cette idée... Au final, pour moi, l'intérêt de la chose n'est pas évident. Pas qu'un titre d'une minute n'aie pas de sens, non, une bonne grosse caillasse Punk dégainée plus vite qu'un juron fait toujours son effet, c'est sûr, mais lorsque « Hideaway », « Arrowhead » ou « Shine on my old ways » commencent à dérouler des motifs de guitare mélodiques ou ambiants, cela ne peut se faire dans l'urgence.
La presse a toujours eu tendance à « intellectualiser » la musique de toutes façons, en zappant le ressenti. Pour peu que l'on prenne le temps d'écouter le disque je dis bien écouter on reste sur sa fin. J'ai personnellement une dose d'incompréhension aussi : pourquoi ces titres ne sont-ils pas développés? Quite à aligner 6 titres courts, pourquoi ne pas proposer du Punk ou un autre format adéquat? Quant aux jams, pourquoi les inclure après ca? Pourquoi pas tout un album de jams, ou une longue jam après un vrai morceau Metal? Bref, autant de questions sans réponses, qui me font même me demander si le groupe en aurait à me fournir...

Le site : http://www.torchemusic.com/ + myspace.com/torche

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr