Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




TREAT
" Coup de grâce"

TREAT Coup de grâce

Frontiers Records

Le genre : hard FM avec du beurre dedans.

Rescapés de la vague FM du milieu des années 80 (victimes donc du syndrome hair metal ), les suédois de Treat sont (décidément…) eux aussi de retour (avec les cheveux plus filasses et le bide plus mou), emmenés par leur guitariste et principal compositeur Anders Wickström et rejoints par leur vocaliste d'origine Robert Erlund. Ils livrent à nos oreilles, pourtant blasées dans ce registre, un disque ma foi « bien sous tous rapports ».

Le principal atout de ce « Coup de grâce », ce sont des rythmiques percutantes et précises, enlevées, groovy à souhait, sur lesquelles reposent des compositions mélodiques peu inventives mais impeccablement construites et interprétés. Si Erlund ne possède pas le timbre unique d'un Joey Tempest ni Treat une personnalité aussi forte qu'Europe, il s'agit cependant d'un grand groupe de hard/heavy mélodique. Effectivement rien ne pêche pour son [retour en] grâce : la voix est toujours juste et agréable (elle manque un peu de guts mais c'est affaire de goût), les soli sont efficaces et bien amenés, la définition des instruments est parfaite et l'espace sonore remarquablement habité. La basse surtout est particulièrement bien traitée au mixage (c'est suffisamment rare pour être souligné) et elle propulse littéralement les chansons. Une excellente production, donc, qui offre un son irréprochable et à laquelle on accroche immédiatement.

Côté références, on pense à Def Leppard («  All in » , «  We own the night » ). Avec un son FM modernisé et des parties de guitare plus « sombres », on se rapproche des productions de leur compatriote Magnus Karlsson pour Starbreaker («  Paper tiger », «  Roar », « I'm not running » ).

Les titres à retenir : «  The war is over », «  Heaven can wait », «  No way without you » .

En conclusion, la variété des ambiances développées sur cet album et la qualité d'exécution des morceaux compensent l'usage de clichés et l'aspect souvent commun des compositions. Au final, même long (13 titres + une intro dispensable), « Coup de grâce » se révèle un bon cru, qui devrait bien vieillir.

P.S. le hard FM, c'est comme la galette, c'est bon quand c'est bien fait… (voir en haut de chronique)

Le site : www.treatnews.com + www.myspace.com/treattheband

Bouteil Bout






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr