Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




UNRULY CHILD
" Worlds collide "

UNRULY CHILD Worlds Collide

Frontiers Records

Et bien ce nouvel album est une réelle bonne nouvelle.
Après s'être séparé durant seize ans, les membres originaux du groupe se sont retrouvés dans un studio de Los Angeles pour un nouvel opus « Worlds Collide ». Ce quintet américain composé de Bruce Gowdy (guitare), Guy Allison (clavier), Larry Antonino (basse), Jay Schellen (batterie) retrouve donc son chanteur d'origine qui n'est autre que l'ex King Cobra ou encore Signal : Mark Free. Ce dernier qui a composé des albums solo d'une grande finesse dans la catégorie Hard Rock mélodique, est connu pour deux raisons : La première c'est sa voix et sur cet album, on est servi, et la seconde raison c'est pour les fans plus « potin » qui ont entendu parler de l'opération de changement de sexe, et oui Mark Free n'est plus, désormais on parle de Marcie Free. Unruly Child (enfants indisciplinés) a débuté au tout début des années 90 avec un très bon premier album sorti en 1992. Il y a eu ensuite deux autres chanteurs pour le deuxième et troisième album. C'est donc une double bonne nouvelle dans le milieu du hard rock mélodique de savoir que Unruly Child se reforme et avec son chanteur/chanteuse d'origine.
Cet album comporte onze titres, tous aussi intéressants que les autres malgré un petit coup de mou au milieu avec le morceau « Talk to me ». Ce Worlds collide nous emmène d'un coté du vrai hard rock mélodique puissant et lyrique, avec des chœurs qui renforcent le ton mélodique de chaque composition, et d'un autre coté, nous emmène vers de petites ballades mettant en avant la superbe voix de Marcie Free s'alternant entre guitare acoustiques dans les couplets et guitares électriques dans les refrains, tout en poussant les vocalises sur de plus longues durées. Le morceau qui termine l'album « You don't understand » nous emmène du coté ballade et clôture ainsi en beauté ce Worlds Collide. Il y des morceaux comme « When we were young » ou « Very first time » qui feront directement penser au niveau des intonations de la guitare à du Def Leppard. Le titre justement « Very first time » est un excellent morceau et le plus repésentatif de la qualité de cet album. Après un morceau moins accrocheur comme « Tell another Lie », on enchaine directement avec « Love is blind » où le son de la guitare est beaucoup plus lourd et sourd (sans tomber dans le métal), accompagné d'une guitare acoustique parfaitement bien dosée et un clavier qui a toute sa place dans les peu de moments où il est présent. Idem pour le titre « Insane » qui présente une petite boite à rythme avec d'excellents riffs redondants tout le long du morceau, et un refrain entêtant. Un des titres phare de l'album sera également « Life to death » avec une très bonne trame rythmique et répétitive de la guitare, une voix sans default et surtout un des meilleurs refrains de l'album qui est puissant et carré qui laissera place un petit interlude « indoue » aux sonorités de violons orientaux. « Read my mind » fait penser à un début de Queen avec son coté chorale à cinq voix et le piano classique qui arrive derrière avec une partition se rapprochant d'un « The real good looking boy » des Who puis le morceau démarre et nous entraine une fois de plus dans leur monde mélodieux alternés avec des passages juste voix/batterie se rapprochant d'un Coverdale de Whitesnake puis laissant place à un petit solo de guitare indispensable. Ce morceau est extrêmement complet et bien composé.

Avec cet œuvre, Unruly Child a gagné son pari haut la main en sortant un superbe album disponible le 15 octobre 2010. C'est une œuvre parfaitement bien dosée, avec la hargne d'un Hard rock mélodieux alternant de petites ballades et de morceaux plus pêchus.
Ca valait le coup d'attendre seize ans, les morceaux sont en plus très bien positionnés avec un bon choix d'ouverture et de clôture, au milieu une succession de morceaux très forts entrecoupés de morceaux calmes et lents pour redescendre la pression. La voix de Marcie est donc entrée dans le 21 e siècle pour le plus grand des plaisirs se plaçant sur de très belles compositions musicales et mélodieuses.

Le site : http://www.myspace.com/unrulychild

Mélou






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr