Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




VELOCE HYSTORIA
" Shining & majectic "

VELOCE HYSTORIA Shining & majestic

Brennus Music

Si le nom assez particulier de Veloce Hystoria vous parle, c'est sans doute que vous avez assisté à la Metal Battle de juin 2008 à Paris, emportée par le groupe. Suite à ce fait d'armes, ce dernier a enchaîné avec le Wacken Open Air, puis s'est senti prêt à entrer en studio. Mixé en France, masterisé en Suède par les soins de Kjellgren de Scar Symmetry, voici enfin qu'atterrit dans nos bacs « Shining & majestic ».

Veloce Hystoria est originaire du Centre, et on peut faire un parallèle facile avec leur musique, entre Prog, Heavy et Power. En effet, à l'issue de l'intro stylée musique de chambre du disque, l'auditeur qui s'attend à du Néo-classique est accueilli par le semi-Power de « Childlike god » mâtiné de claviers et piano. Le ton du vocaliste, guère plus défini, n'aide pas non plus à se faire une idée plus précise. Surtout que le morceau s'enchaîne sur « Out of mind », beaucoup plus Heavy, dans la mélodie, l'instrumentation (la basse, surtout), ne serait-ce les guitares Prog que l'on sent poindre à l'horizon... impression confirmée lors des longs soli de claviers. Ça y est, on y est enfin, « Damnation » débute et ne trompe pas : malgré le caractère toujours hautement mélodique du chant et de l'instrumentation, on est de plein pied dans le Progressif, avec des arrangements soignés de piano, des lignes instrumentales complexes, et une architecture en patchwork. Les rythmiques se font de moins en moins linéaires, à la Vanden Plas , comme sur « Written among the symbolic », et les claviers plus ambitieux, théâtraux, comme dans les ambiances BOF de Symphony X. Il en sera de même sur le morceau-titre et surtout l'instrumental « Chronology ». Symphony X est sans doute une influence majeure du combo qui, outre cette utilisation des claviers, lui emprunte son sens mélodique et dramatique. La technicité n'est pas en reste, évidement, quoi qu'elle ne repose pas majoritairement sur les guitares comme à l'accoutumée, pas forcément au premier plan ici, comme sur « Chronology » où la batterie fait des merveilles. Le chant est en revanche bien trop imprécis sur la moitié des titres, dommage... Après avoir révélé son affreuse face Prog (mais non...), le groupe s'y complaira jusqu'à la fin de l'opus, mise à part la tendance au Power/Speed de « Thoughts in the garden », mais encore une fois, sans franchir complètement la ligne de démarcation.

C'est la ligne de conduite générale du groupe semble-t-il, ni complètement Prog, ni Power... Pas forcément un mal hein, dans un domaine comme dans l'autre être trop typé peut lasser l'auditeur. Donc lorsqu'on est Heavy, on l'est comme Angra par exemple, en n'aplatissant pas trop le relief (surtout rythmique), et lorsqu'on est Prog, on l'est comme Symphony X encore une fois, en gardant tout le côté mélodique du Power, la simplicité de certains rythmes Heavy (ici les plus lourds, comme le morceau-titre qui conclut l'album), mieux que Symphony X même en ne cédant pas trop la vedette aux six-cordes, et lorsqu'on le fait, en ne privilégiant pas systématiquement la soliste (qui s'efface devant la très forte ligne rythmique de « Thoughts in the garden » en particulier). Ceci-dit... là encore, Veloce Hystoria fait les choses à moitié ! D'abord, rien à faire, c'est toujours le Prog qui domine. Ensuite, eh bien... le mélange n'a pas été assez remué, quoi. L'auditeur interprètera ça plus comme un cocktail mal digéré je pense. Certains éléments Heavy pointent du nez à la surface, mais dur de les considérer partie intégrante de la pâte tant ils sont timides. Un disque en demi-teinte donc... Il aurait fallu y aller franchement en fait, faire soit du Heavy soit du Power, soit mieux les deux, pourquoi pas, mais équitablement. Evidement, l'ombre de Symphony X etc serait plus lourde...

Le site :  www.myspace.com/velocehystoria

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr