Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




BRIGHT MORNING STAR ORCHESTRA
" Lift Me Out "

BRIGHT MORNING STAR ORCHESTRA Lift Me Out

Liljegren Records

Bright Morning Star Orchestra est un quintette suédois formé en 2006 et déjà auteur d'un album Pop Rock dans la lignée de Coldplay. « Lift Me Out », leur second, nous arrive plus de deux ans après avec un « orchestre » remanié aux trois-cinquièmes et une certaine volonté de leur part de changer de style, ou, du moins, de le faire progresser, ce à quoi je vous l'annonce d'emblée ils échouent, selon mon humble avis.

Leur musique tient de Coldplay, c'est vrai, mais sans ce génie mélodique ni cette vision des arrangements. BMSO n'est certes pas mauvais dans ces domaines jugez-en par « Would it be easier » pour la mélodie et « White as pearls » ou « Nowhereland » pour les arrangements mais extrêmement typé et standard. La diversification certaine de leurs influences ne rend pas pour autant le résultat plus intéressant, avec des rythmiques New Rave tout aussi convenues (le morceau-titre), des choses plus légères (« Nelson »), douces (« See what we have done ») ou traditionnelles... Tout cela emprunte les mêmes chemins que bien des groupes de la scène Indie ou Alternative sans s'écarter des sentiers rebattus.

Et, dans ces domaines dont le groupe se contente, il n'y a pas grand chose à signaler. Même leurs meilleurs efforts ne captent guère l'auditeur. Ajoutez à ça un chant vraiment mauvais (à la fois faible et brouillon) et des textes chrétiens pas révolutionnaires non plus, et vous risquez de vous ennuyer. Que retenir de « Lift Me Out » ? « Show me your wings », à la basse lente et lourde suivant enfin moins servilement les canons du Rock actuel, « Cause I matter to you », qui utilise les mêmes influences mais associées de façon étonnante, comparé au reste de l'album, « Close to lose it all » peut-être, avec ses sonorités anciennes et son chant féminin (celui de la claviériste ?) absents des autres titres...

On se contentera du recyclage, au final. Essentiellement des arrangements qui, lorsqu'ils ne sont pas du mauvais Coldplay (comme le piano martelé de « Stone »), parviennent à nous livrer de beaux moments harmoniques vocaux (« White as pearls » encore) et de finesse instrumentale (« See what we have done », « Nowhere land », la basse de « Stone »... un point fort chez eux, la basse). Malheureusement, le reste est non seulement dépourvu d'originalité, mais, en plus, répétitif tout au long de cet album, ce qui risque fort de lasser l'auditeur. Mélodies, rythmiques et arrangements reproduisent inlassablement les mêmes motifs en s'écartant rarement de leurs modèles... Au final, « Lift me out » propose onze titres pour pas grand chose... Une écriture qui manque vraiment de dimension.

Le site : www.bmso.se  + myspace.com/brightmorningstarorchestra

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr