DEADLOCK
" Bizarro Woeld "
D E A D L O C K
Bizarro World
Lifeforce Records

Succédant à "Manifesto" (2009), "Bizarro World" est le cinquième album de la formation allemande. Dans un style death mélodique flirtant de plus en plus avec le registre gothique, Deadlock essaie depuis quelques années de sortir son épingle du jeu notamment par une tendance à l'utilisation de sonorités électro et le recours à une dualité vocale ayant débuté lors de l'arrivée de la chanteuse Sabine Weniger pour "Wolves" (2007, alliant un chant féminim mélodieux et le second beaucoup plus rauque, de Johannes Prem).

Après le sus-cité "Manifesto" très empreint d'électro, Deadlock décide visiblement ici de revenir quelque peu aux bases d'un death mélodique accessible (et commercial ?) à la façon de Sonic Syndicate notamment. Pour autant, ces anciennes petites dérives restent présentes mais seulement par petites touches. Oubliés les délires autour de passages joués au saxophone ou les flows façon rap hip-hop (oui oui, ils ont osé !) de "Manifesto". Clairement, l'envie de rentrer à nouveau dans les clous se fait ressentir. Quid de la motivation ? Serait-ce une volonté de proposer une musique moins éparpillée ? Ou de surfer sur la vague actuelle des groupes death à chant féminin pouvant parfois percer jusqu'à toucher un public plus sensible des esgourdes ?

Quoi qu'il en soit, ce revirement de situation aura eu un effet relativement positif sur les compositions de cet opus. "Virus Jones", "You Left Me" ou encore "Renegade" pour ne citer qu'eux nous démontrent que Deadlock a le sens de l'esthétique et nous propose des titres très bien ficelés, sur fond de technique admirable, offrant à l'auditeur des soli intéressants et dignes du registre auquel le groupe prétend. Ajoutez à cela quelques ballades acidulées sublimées par le joli grain de voix de Sabine Weniger ("State Of Decay", "Paranoia Extravaganza"), et vous obtenez un bon album death mélo comme on en trouve ... des tonnes...

En effet, même si je n'ai franchement rien à reprocher à Deadlock sur l'élaboration de cet opus, et même sans ces éparpillements parfois malhabiles qu'ils ont pu connaître dans le précédent opus, je regrette tout de même que la notion de risque ait ici été réduite à néant pour privilégier des titres "easy listening"

Alors, certes, comme bon français qui se respecte, je suis certainement un éternel insatisfait... Possible... Pour autant, un titre de cet opus me donne bon espoir pour la suite et montre peut-être que Deadlock se cherche encore. "Htrae" est, pour moi, le parfait mixage entre une musique ni trop délirante, ni trop conventionnelle, et vers lequel Deadlock aurait, selon moi, tout intérêt à tendre.

Deadlock chemine et évolue le long des années et des albums, avec à chaque fois plus ou moins de réussite. Sans être un opus hors du commun et transcendant, "Bizarro World" est un bon album, avec ses qualités et ses défauts, et semble s'inscrire comme le symbole de l'âge de raison pour Deadlock. Il n'est jamais trop tard, même après 14 ans d'existence. Il est peut-être dommage cependant d'avoir choisi cette voie là

Le site : www.myspace.com/deadlock

Xavier

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011