Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




MASTODON
" Live At The Aragon "

MASTODON Live At The Aragon

Reprise Records

« Crack The Skye », paru en 2009, couronnait un beau début de carrière pour Mastodon avec quatre splendides albums depuis 2002, et une reconnaissance médiatique (hautement méritée) enfin acquise... Le timing s'y prêtait, voici enfin le premier album Live du groupe : « Live At The Aragon », enregistré au Aragon Ballroom de Chicago lors de leur dernière tournée, celle de « Crack The Skye ». Et pour une première, le groupe ne voit pas petit : l'album débute par rien de moins que l'intégralité de l'album ! Et le tout, Messieurs-Dames, enchaîné sans temps mort. Près d'une heure de bonheur, donc, qui se verra complétée de titres supplémentaires, mais nous y reviendrons.

L'album, donc, en entier. Malgré notre plaisir, le son n'est pas à la hauteur, et surtout le chant. Souffrant à la base de nasillement à la Gilian dès qu'il se retrouve Live, il est ici très en arrière, de plus (exprès ?). Le reste du son est malheureusement aussi assez brouillon, mis à part les guitares. Et celles-ci sont ici les vraies stars, vu l'ombre dans laquelle est relégué et se relègue le chant. En symbiose parfaite (qui illumine « Oblivion »), elles sont claires, précises, enveloppantes, vivantes... ce sont en fait elles qui assurent tout. Leur sens rythmique soutient « Quintessence » tout du long, leur présence enrobe les quatre parties de « The Czar », et leur maîtrise force de façon palpable l'admiration de la foule acclamant « Crack the skye » unanimement. Ce nouveau visage Live du disque révèle également pas mal de finesses moins évidentes sur album : ici, tout est simple (ce qui est rarement le cas en studio), peu maquillé, les effets sonores sont présents mais peu signifiants, et la base du groupe, le lourd, le primaire, ressort à l'occasion de « The Czar » et du morceau-titre sous la forme d'une pâte Stoner assez révélatrice. Sinon, le simple espace sonore laissé libre permet d'apprécier le travail des 6-cordes sur « Divinations », « The last baron », et l'écriture extraordinaire de « Czar »... génial.

Une fois cet hommage à « Crack The Skye » achevé, c'est un trip temporel qui nous attend avec « Circle of Cysquatch » de « Blood Mountain », « Aqua dementia » de « Leviathan », puis « Where strides the Behemoth » et « Mother puncher » de « Remission », le tout s'achevant sur « The bit » des Melvins... Génialement pensé. Un parfait retour en arrière, s'achevant sur ces racines Stoner que j'évoquais tout à l'heure, à l'origine de leur sensibilité Sludge faisant, pour moi, tout le caractère de leur musique. Génialement pensé et génialement efficace car, au cours de ces cinq titres, l'espace sonore va peu à peu s'emplir, devant le gain d'adrénaline et le soutien croissant du public, et déboucher sur les morceaux du groupe les plus rôdés sur scène donc les plus parfaitement rendus. « Mother puncher » a beau être dégoulinante d'agressivité, sa technique impeccable et ses breaks enfilés haut la main forcent le respect. Idem pour « Aqua dementia », et idem pour « Circle of Cysquatch » passant brusquement la seconde après « Crack The Skye »... Cet album est parfait.

Du moins il est parfaitement pensé, car la forme souffre trop de cette faiblesse sonore couplée à la nature plus « Studio » du chant... Dommage, mais non, « Live At The Aragon » n'est pas parfait. Il aurait pu, mais c'est plutôt Mastodon qui n'est pas un groupe parfaitement Live. Quoi qu'il en soit, ils sont de géniaux concepteurs, ils prouvent sur scène que cette rage, qui a tendance avouons-le à disparaître avec l'affinement de leur écriture, est intacte et la réception du public est suffisamment palpable pour sentir qu'il se « passe quelque chose » malgré tout. Le groupe a eu l'idée géniale (encore, oui), d'illustrer le show d'un fond vidéo soutenant la couleur particulière de chaque morceau, et vous retrouverez cette toile de fond sur le DVD joint à ce Live. Idée parfaite. Vous apprécierez aussi trois extraits balancés sur YouTube en guise de promo, autre idée sympa, et vous féliciterez le groupe de ne pas se priver de bosser en studio pendant que ce Live se vend, projetant toujours la sortie du cinquième Mastodon pour cette année. Et mille mercis à eux.

Le site : www.mastodonrocks.com  + myspace.com/mastodon

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr