Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




OCTOBER TIDE
" A Thin Shell "

OCTOBER TIDE A Thin Shell

Candlelight Records

Après 11 années d'inactivité, OCTOBER TIDE se décide enfin à sortir de sa tombe et à nous proposer un nouvel hymne funéraire intitulé « A Thin Shell ».

De la formation initiale, il ne reste plus que Fred Norman, lui-même ancien membre de KATATONIA. Dans ce troisième chapitre, il s'est entouré de deux membres de la formation Suédoise IN MOURNING : Tobias Netzell (chant) et Pierre Stam (basse), auteur de l'excellent album sorti en 2010 « Monolith », ainsi que d'Emil Alstermark (guitare) et Robin Bergh (Batterie).

Le style pratiqué par OCTOBER TIDE est un Death Métal lent et puissant, utilisant la complexité des parties de guitares et la lourdeur de la section rythmique pour nous entraîner dans un univers sombre et chargé de mélancolie. Très proche du Doom Métal par son tempo, saupoudrant le tout de nuances gothique par l'adjonction de guitares cristallines et autres mélodies pleines de spleen, « A Thin Shell » demande, à l'auditeur qui s'en empare, de s'immerger totalement dans ce monde crépusculaire. Les parties vocales de Tobias, tel l'ogre en colère, viennent briser l'élan mélodique des guitares et ranimer l'esprit guerrier qui sommeillait depuis des lustres dans sa caverne. Ses growls puissant électrisent chaque composition, en superposant parfois à ses grognements d'ours, des passages plus Black. Les sept compositions produites sont riche et démontrent tout le talent de Fred à nous sortir des ritournelles bien ficelées et intelligentes. Il n'y a qu'à écouter le titre d'ouverture « A Custodian of Science » alternant partie plombée et moment aérien pour savoir immédiatement que notre homme sait où il veut nous entraîner. En plus d'être un très bon musicien, l'ami Fred a compris qu'il fallait mettre juste ce qu'il faut en terme de durée dans « A Thin Shell ». Certain vous dirons que 42 minutes c'est vraiment trop court, alors que dans ce style pachydermique, certaines longueurs peuvent devenir un véritable chemin de pénitence. Là, j'estime de Fred a su gérer la chose finement et taper juste. Cependant, malgré le talent de l'homme, de petites pointes d'exaspération viennent gâcher le travail produit. Le début de « Scorned » peine à faire mouche de suite et c'est durant le final que la composition prend enfin sa place. Quant à « The Dividing Line » c'est, pour moi, avec le premier titre, la composition la plus aboutie. Elle redonne des couleurs du fait de son tempo plus soutenu et dynamise à bon escient l'album.

En conclusion, OCTOBER TIDE - à ne pas confondre avec OCTOBER FILE - nous propose avec « A Thin Shell », pour son grand retour, un très bon album. Je le recommande à ceux qui apprécient IN MOURNING, SWALLOW THE SUN, voire aux fans de KATATONIA. Par contre, ceux qui ne jurent que par les rythmiques épileptiques et frénétiques, le risque que vous vous agaciez est fort élevé. A bon entendeurů

Le site : http://octobertide.net/ + http://octobertide.net/

Dave.






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr