P R I M O R D I A L

" Redemption at the Puritan's Hand "
P R I M O R D I A L
Redemption at the Puritan's Hand
Metal Blade Records

La formation Irlandaise PRIMORDIAL nous offre, pour fêter la sortie de son septième opus, un concept album avec la mort comme axe principal. Vous me direz, pour une formation de Pagan Black Metal épique, le sujet est somme toute classique et n'offre pas véritablement de grosses surprises. Pourtant, jamais PRIMORDIAL n'aura semblé si serein et en phase avec lui-même. L'expérience humaine et musicale que le groupe a vécue depuis ses débuts 87, aura permis (surtout à partir des débuts 90) de prendre son destin en main et de l'emmener jusqu'à « Redemption at the Puritan's Hand », album de la maturité.

Ce cru 2011 va nous permettre de nous immerger dans plus de 60 minutes de musique et de reconnaître enfin que PRIMORDIAL n'est pas un énième groupe de Black Métal, comme il en pleut à chaque changement de lune, mais un groupe qui, petit à petit, à su imposer son style et marquer la musique Pagan d'une forte identité Irlandaise.

C'est donc avec « No Grave Deep Enough » que l'album débute et, d'entrée de jeu, après une introduction acoustico-épique, l'entrée en lisse de Nemtheanga (Chant) impose un phrasé guerrier Heavy, secondé par des passages Black dynamiques. Le morceau est puissant, mais absolument pas bourrin et même bien emmené. Le second titre, «  Lain With the Wolf », Plus mi-tempo, laisse entrevoir une atmosphère plus lourde et triste. C'est sous la rythmique de Simon O'Laoghaire, inspiré et en grande forme, que le titre puise toute sa force et son intérêt. Une montée crescendo remarquable, encore une fois soutenue par le chant incantatoire de Nemtheanga.

La suite de l'album nous donnera la teneure musicale de «  Redemption at the Puritan's Hand ». Une puissance de feu contenue et maitrisée ou les mélodies Pagan, ainsi qu'un chant puissant, plus lyrique que Black, vous prendra aux tripes.
Il est clair que les compositions ici produites, trahissent beaucoup d'émotions et l'inspiration purement Irish Pagan prenant le pas sur l'aspect Black. Les moments plus violents et sombres servant justes à intensifier le propos guerrier des compositions. L'album étant marqué du sceau des grands albums, à l'opposé des fourre-touts musicaux dont nous avons l'habitude de nous farcir. Ecoutez seulement « The Mouth of Judas » ou « Death of the Gods », vous comprendrez ce que je veux dire.

Je dois admettre que l'ensemble des titres de « Redemption at the Puritan's Hand » sont de splendides compositions ou rien ne peut venir ternir l'atmosphère dégagée. Le travail accompli nous prouve que les Irlandais ont une nouvelle fois mis les petits plats dans les grands. Ils ont magnifiés des mélodies relativement simples, en moments de bravoures, chargés de spleen et d'intensité. La cohérence entre les musiciens est facilement cernable et prouve que nous avons affaire, là, à un groupe mature et sincère. Une technique sans faille, des compositions soignées, des atmosphères prenantes, un rendu sonore de qualité, une production impeccable et un chant Heavy, donnent à PRIMORDIAL une place de choix dans la sphère Métal.

Certainement le meilleur album du groupe, donc à ne rater sous aucun prétexte.

Le site : http://www.primordialweb.com/ + http://www.facebook.com/primordialofficial

Dave.

 

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011