S U B W A Y

" Hide And Seek "




S U B W A Y
Hide And Seek
LaBouche Inc

Fin mai 2011, Subway nous livrait 4 titres représentatifs de leur nouveau son avec "Can't Touch This", EP qui nous laissait présager un nouvel album aux directions musicales audacieuses. Nous revoilà donc 6 mois plus tard avec le nouvel album "Hide And Seek", 11 titres, soit 39 min, de quoi nous laisser le temps cette fois ci de nous immerger totalement dans ce nouvel univers!

Un bref rappel pour ceux qui ne connaîtrait pas. Subway, groupe exclusivement composé de filles, existe sur la scène rock française depuis une quinzaine d'année : un 1er album "Superautomatic", puis un second signé chez Mercury : "Rien Ne Se Voit", un 3è album "l'Intranquille" porté par la patte d'une nouvelle chanteuse Amandine.
Un long parcours sur les scènes françaises parsemé de changements de line up et notamment de chanteuses nous amène aujourd'hui à ce 4è album qui voit le jour avec l'arrivée d'Adeline (chant/guitare) et Cléo (basse). Les deux membres fondatrices Samantha et Sarah officient toujours à leur places respectives à la batterie et guitare lead.

Concentrons nous donc sur le présent puisque c'est bien de cela dont il s'agit ici!

"Hide and Seek" (enregistré et mixé par Vincent Estival, ingé son live de Cocoon et General Elektriks) ne constitue pas une rupture radicale avec le style des albums précédents mais néanmoins apporte de nouvelles couleurs au son du groupe. Un retour à l'anglais, une nouvelle voix, de nouvelles influences, de nouveaux instruments avec l'apparition d'un clavier Roland SH101 au son très particulier (pour les connaisseurs...) apportant une touche plus électro et underground...vous me direz.. pas si étonnant pour un groupe qui se nomme Subway?!!? ...

L'opus démarre à fond la caisse avec "No Way Out", "Sound Of Love", et "Can't Touch This" titres déjà présents sur le EP, (ref chronique EP "Can't Touch This"), 3 titres très rythmés, avec un basse batterie hors paire, des guitares (re)bondissantes, une énergie très incisive, parfois rageuse, et très entraînante, comme l'illustrent ces 2 derniers titres, véritable hymnes frais et entêtants! La volonté d'imposer un nouveau style dès le départ est bien là!

Puis vient "Blank" avec un son limpide, une guitare très présente à mi-morceaux, et un chant alternant passages mélodiques et voix scandées à la Rrriot Girls. Les nouvelles influences de cet album, apportées par Adeline, notamment celle de Le Tigre, Sleater Kinney, ou encore Peaches ont réussi à se mêler parfaitement au son initial de Subway, sans le corrompre, pour l'emmener vers des contrées plus alternatives.

C'est ainsi le cas pour "Hype" qui développe une couleur plus sombre, basse vrombissante, voix saturée, batterie et guitares impeccables, on se croirait sur l'autoroute du rock indé féminin, avec un état d'esprit qui pourrait entrer en connexion avec celui de la fille spirituelle de Peaches et de Matthew Bellamy pour la mélodie finale très "Muse-ienne"!! (Si si!) Improbable mélange. Mélange réussi.

Puis "The Citizen" avec une ambiance plus "mystique" porté par une très belle voix, et encore et toujours le duo basse batterie qui s'assemble mécaniquement et majestueusement à des guitares plus mélancoliques. Un titre qui nous rappelle un peu "Nos Nuits d'Opaline" présent sur "L'Intranquille", mais avec un point de vu anglo-saxon. Dans le même esprit, "Life As A Wiseman" continue cette exploration mélancolique et planante nous rapprochant d'ambiances à la Mogwaï grâce aux guitares prenantes.

L'originalité de ce nouvel album réside également dans l'atmosphère sombre et grave qui s'en dégage. En effet malgré les "hits" du début, l'utilisation du synthé, la basse très présente et saturée, le jeu de batterie souvent marqué sur les toms ainsi que l'utilisation d'une guitare baryton, comme sur le titre "Turn The Light", nous emporte du côté des fréquences sombres et lancinantes. C'est ainsi le cas sur "Miracles And Prayers" qui bénéficie, tout comme cet album de choeurs très soignés et inspirés effectués par Samantha.

Enfin "Hide And Seek", puis "The Missing" nous emmènent également dans un univers bien particulier, quasi cinématographique. Le groupe s'est d'ailleurs entouré d'Alexis Magant pour réaliser 5 teasers (à voir sur youtube) illustrant chacun sous forme de vidéo les ambiances des différents morceaux. Les univers et les textes, co-écrit par Samantha et Adeline, sont ainsi mis en scène comme une volonté d'effectuer un parallèle entre le sonore et le visuel.

Le EP nous avait déjà conquis mais l'album, dans son ensemble nous prouve qu'à force de persévérance les filles ont une fois de plus réussi à renaître de leur cendres et nous livre un album très réussi. "Hide And Seek" semble porté par la rage et l'envie d'avancer, mais néanmoins sans précipitation, le temps a été pris pour réajuster leur son, en gardant l'état d'esprit initial du groupe. Il constitue néanmoins une petite prise de risque pour un public enfermé dans le "rock français" mais saura en conquérir un autre plus ouvert aux influences anglo-saxonnes pour peu qu'il n'ai pas d'à priori. Un challenge de taille qui mérite d'être relevé tant les compositions sont efficaces et travaillées. Les filles de Subway sont bien de retour avec un album qui prend également toute sa dimension ROCK en live où je vous invite à aller les découvrir (ou redécouvrir).

(sortie le 26/09, disponible dans tous les points de ventes habituels)

Le site : https://www.facebook.com/SubwayOfficialPage

Emilie

 

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011