Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




THE DEVIN TOWNSEND PROJECT
" Deconstructione "

THE DEVIN TOWNSEND PROJECT Deconstruction

Inside Out

Après un « addicted » de toute beauté, ce génialissime fou qu'est Devin Townsend revient avec les deux autres albums qu'il avait promis qui sont « Ghost » et « Deconstruction »…que ne nous pourrons pas comparer car nous avons eu que « Deconstruction »… Mais, allons-nous nous plaindre ? Ouhlà, pas le moins du monde ! Car dès les premières notes, les fan de « Strapping Young Lad » et « Ziltoid The Omnicient » seront plus que ravis car, comme le titre de l'album, il est là pour « déconstruire » tout ! Dit plus simplement : ça casse plus que la baraque ! Déjà, rien que la liste des guests présents nous envoie un claque en pleine figure : Michael Akerfield (Opeth), Ihsahn (Ex-Emperor), Joe Duplantier (Gojira), Floor Jansen (ReVamp), j'en passe et des meilleurs ! Le bal est ouvert avec le titre « Praise The Lowered », une chanson ambiante qui est là, je dirais, pour préparer notre pauvre oreille à la violence magnifiquement orchestrée de main du maître qu'est devin Townsend. Au fil des titres il vous entraine dans cet enfer que va être ce « Deconstruction » et ce n'est rien de le dire car lors de « Stand », le point de nom retour dans cette folie musicale qui monte en crescendo est inenvisageable : vous vous laissez emporter avec cette sensation de bien-être et de folie à la fois, voyageant dans ce monde digne d'un film de Tim Burton ou de Guillermo Del Toro, surtout quand commence « Juular » où cette folie vous envahit entièrement. Les chœurs et le chant de Devin croisé à celui d'Ihsahn ne font que vous embarquer dans cet univers créé de toutes pièces par ce génie. Vous voici en pleine découverte de cette folie qui parcoure entièrement Devin Townsend, toujours entrainés par des titres de plus en plus malsains et impressionnants tels que « Sumeria » avec Joe Duplantier, ou encore « Pandemic » avec le chant de Floor qui vient apporter un peu de douceur à cette folie. Mais Devin n'en n'oublie pas le brin d'humour avec les titres que sont « The Mighty Masturbator » morceau Epic qui commence doucement et nous replonge dans cette folie musicale et le très drôle « Deconstruction » dont l'intro n'est autre que ce cher Devin qui lâche un gros pet et nous balance des paroles complètement « Déconstruites ». Enfin voilà si vous ressortez vivant de cette expérience musicale…Eh bien faites-en profiter vos amis !!

Mais attention, la folie douce et furieuse de ce Devin peut être très contagieuse, et s'il vous prend l'envie de la vivre, je vous conseille vivement de venir le voir le 12 Juin prochain à la maroquinerie (Paris). Là, il est sûr que si l'on en ressort vivant, une partie de notre âme sera restée dans la salle à tout jamais.

Sur ce… bonne écoute !!

Site : http:// www.hevydevy.com/ + http: // myspace.com/devintownsenddtb

Emmanuel






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr