THE HAUNTED
" Unseen "
THE HAUNTED
Unseen
Century Media

Dans les bacs depuis plusieurs semaines, ce n'est pas sans une certaine impatience que je vais enfin pouvoir m'exprimer sur le cas de THE HAUNTED et de son nouveau bébé « Unseen ».

La formation Suédoise, bien connue des amateurs de furie Trashisante et de Métal hyper vitaminé, nous revient avec un album hybride, mais tout aussi déterminé, plus axé sur l'aspect mélodique des compositions, dévoilant à ceux qui l'auraient oublié, que THE HAUNTED (Les Hantés), ne sont pas uniquement des brutes épaisses, amoureux de riffs décapants et de tempos frénétiques.

Une nouvelle fois, menés de main de maitre par sa seigneurie Peter Dolving (Chant), accompagnés de son quartet magique, nos cinq lascars étaient bien décidés, lors de cet enregistrement, à développer plus à fond le côté mélodique et diversifié qui sommeillait en eux, au travers d'un nouvel opus.

« Unseen », le bien nommé, est donc un magnifique pied de nez et une jolie pirouette stylistique que nos amis Suédois décidèrent de nous concocter durant plus d'une année. Loin de vouloir reprendre le flambeau d'une autre formation Suédoise archi connue, ABBA pour ne pas les citer (Faut quand même pas déconner !), THE HAUNTED a mis de côté l'aspect trop prévisible d'une nouvelle sortie musicale de Power Trash furieuse. Ils ont pris le taureau par les cornes pour nous le faire valser et virevolter de bien belle manière. C'est donc en accentuant l'aspect groovy des compos, en abordant plus de passages chantés, expérimentant du coup les multiples capacités vocale de Peter, et en se jouant de lignes mélodiques efficaces que « Unseen » fut conceptualisé.

En proposant une foultitude de titres, hétéroclites mais complémentaires, THE HAUNTED accouche d'un monstre multiforme d'une rare intensité, tout en s'assurant une accroche plus facile et quasi instantanée de leur univers musical. Ce nouvel opus, au final, n'est pas sans me rappeler MARY BEATS JANE, groupe dont Peter Dolving fut chanteur et que les jeunes de moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Les douze titres de ce nouveau CD, vous envouteront et vous prendront à contre-pied du début à la fin de « Unseen », comme le fit MBJ à son époque, passant d'instants violents et hachés à la moulinette Trash, pour rebondir vers des passages Pop Métal, avant que ne déboule un refrain entêtant, travaillé et lyrique, pour finalement envoyer la purée par un gros riff Bien Heavy. A Noter aussi : le court interlude acoustique, « Ocean Park », bien ficelé, mais déroutant, tel le cheveu sur la soupe. Les différents titres fleuretant avec une formation comme TOOL, surtout pour les parties vocales, auquel THE HAUNTED aurait insufflé ses tendances Métal et en leurs incrustant des refrains accrocheurs. L'ensemble de « Unseen » reste cependant technique, avec une mise au premier plan de la batterie, bien mise en valeur par la production soignée de Tue Madsen .

En conclusion, THE HAUNTED et son album « Unseen » risquent de dérouter les aficionados de la formation Suédoise. Cependant, celui-ci ralliera certainement de nouveaux partisans, plus adepte de mélodies et de chants diversifiés. J'ai Personnellement aimé l'album pour ces raisons, mais regrette son côté trop volumineux, lui faisant perdre ainsi en spontanéité et en fraicheur. Connaissant le groupe depuis ses débuts, je suis sûr que l'album qui suivra sera encore une fois de qualité et n'hésitera pas à nous prendre à contre-pied.

Le site : http://www.the-haunted.com/ + http://www.myspace.com/thehaunted

Dave.

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011