T H R O N E   O F   K A T A R S I S

" Ved Graven "




T H R O N E   O F   K A T A R S I S
Ved Graven
Candlelight Records

La quatrième offrande musicale de THRONE OF KATARSIS, tout droit venue d'outre tombe, s'intitule logiquement « Ved Graven », ou, pour les non initiés au Norvégien, « Le Tombeau ».

Cela fait déjà quelques années que la formation Norvégienne peine à retrouver en studio, la même froideur musicale qui émane de leurs prestations live et c'est peut-être enfin chose faite avec ce tout nouvel opus.

Enregistré dans des conditions live au Black Dimension Studio, sous la coupe de Stein Roger Sund (Aka Sanrabb, le bassiste du groupe), « Ved Graven » peut-être fier du résultat obtenu. Un rendu sonore glacial, cinglant comme la grêle, qui ferra vrombir vos enceintes d'un souffle mortifère.

Jusque là, je reconnais que THRONE OF KATARSIS a réussi son coup. C'est terriblement violent quand le tempo décolle et cela, durant une bonne partie de l'album. Mais attention, sans oublier non plus le côté plus lourd et bestial des Norvégiens. Cette approche étant plus développée lors des titres « Av Dypets Kulde » et « Apne Alle Sar ». Des compos primaires et dépressives à souhait.

Seulement, le Hic dans cette belle histoire, c'est la qualité des compositions. Même si je reconnais de très bons passages, bien True, tout comme des ambiances terriblement efficaces, je dois avouer que l'ensemble des titres proposés souffrent d'une platitude navrante. Dans son approche globale, « Ved Graven » semble figé dans un moule castrateur. Malgré les assauts de haine putride des zicos et les hurlements de damné d'Infamroth (Chant, Guitare), ce nouvel opus s'empêtre inévitablement dans un marais poisseux et gluant. Donc, au final, pénible sera l'écoute de « Ved Graven » sur la longueur.

Pour conclure, je tiens à dire bravo pour le rendu sonore. Celui-ci apporte une dimension nouvelle, véritablement prenante, à TRONE OF KATARSIS. Seulement, je regrette la médiocrité des compositions qui auraient mérités plus de recul. Trop répétitive et parfois excessivement longuette, sans aucune raison palpable. Dommage.

Le site : http://www.throneofkatarsis.com/ + http://www.myspace.com/throneofkatarsis

Dave.



 

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011