Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




TRAMP
" Indigo "

TRAMP Indigo

Killer Cobra Records

Dès mon 1er coup d'oeil sur la pochette, j'ai d'abord cru que j'avais à faire à un cover band d'Oasis pour leur look très british non sans rappeler les frères Gallagher. Mais comme on le sait si bien, les apparences sont parfois un peu plus subtiles que ça !
En effet, ces 4 garçons originaires de Suède nous livrent, avec leur 1er album "Indigo", un rock bien plus viril et bien plus inspiré que leur confrères anglais, et l’on n’aura de cesse que de les remercier pour ça !
Après son intro musicale d'une minute, la chanson qui ouvre cet opus, "Burn This Cross", laisse enfin sonner le coup de départ pour environ 35 min de rock and roll très homogène aux ambiances fin 60's / 70's.
Les titres efficaces s'enchaînent remarquablement, utilisant pour ingrédients des harmonies vocales très bien travaillées dignes des Beatles à la période du White Album ou de Sergent Pepper's comme l'illustre le titre "The Opsimath" qui s'autorise même à intégrer des arrangements de cordes, ligne de basse et une batterie qui nous ferait presque voir en kaléïdoscope façon "I am The Walrus" ! Influence assumée pour un essai parfaitement réussi.
Et ça continue : la voix est originale et colle parfaitement au style sans le copier. Les guitares sont bien là et à leur place sans en faire des tonnes et la structure rythmique très efficace.
On aura compris que c'est l'énergie qui se dégage de cet album et non les prouesses instrumentales qui en feront sa force, et tant mieux : le style est parfaitement maitrisé!
Il faut dire que les 4 membres n'en sont pas à leur 1er projet, et ont déjà l'expérience de divers groupe tel que "The Hellacopters" groupe hardrock suédois pour le batteur. On est loin de la nouvelle vague de minots français s'essayant à la brit pop !
L'ambiance change un peu à la mi-album et des titres tel que "Cortina or Argentina" ou "Happy Days" (summer hit en puissance) sauront ravir les amateur de pop/rock/surf. C'est frais, ça sent l'été et nous donne grandement envie de boire des bières bien fraîches pour une big party sur la plage (...plage de Californie cela va sans dire !).
"Piece Of The Meat" continue de nous conquérir et nous rappelle à quel point on aime les groupes Suédois dans la ligné de The Hives.
Et l'abum s'achève sur "End Of the Line" seule ballade, d'abord un peu trop romantique à mon goût, mais les harmonies vocales et la puissance du refrain me font revenir sur ma première impression encore pour me faire voyager dans un psyché pas si éloigné de l'esprit des grands Pink Floyd, arrangements cordes encore ici présents.
Pour résumer, cet album est une bien belle découverte : des arrangements très soignés et efficaces, une maturité musicale, un rock garage vraiment efficace qui saura réveiller le rockeur des 60’s / 70's qui vit en toi !

Le site : www.trampmaterial.com + www.myspace.com/tramptramp

Emilie






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr