Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




VISIONS OF ATLANTIS
" Delta "

VISIONS OF ATLANTIS Delta

Napalm Records

Il s'en est passé des choses chez Visions of Atlantis depuis 2007... D'abord, le bassiste Michael Koren, pourtant membre fondateur, a tiré sa révérence, cédant la place à Mario Lochert de Emergency Gate. Ensuite et peut-être surtout la vocaliste Melissa Ferlaak n'aura tenu en place que le temps de « Trinity », entraînant dans son départ le guitariste Wolfgang Kosh, qu'elle aura entre-temps épousé... Ce vide se voit ici comblé par la chanteuse Maxi Nil et surtout le retour du guitariste Werner Fiedler. « Delta », quatrième album du groupe, est donc le fruit d'une équipe bien éloignée de celle de 2007...

Son contenu l'est évidement moins de « Trinity ». Le même Metal Symphonique et Power vous attend au fil de ces dix titres, avec les mêmes tendances orchestrales et mélodiques. Néanmoins, s'il ne convaincra aucun allergique au Sympho, « Delta » ravira les fans du genre. Je m'explique : la formule est évidement la même, à savoir des orchestrations riches, pas forcément originales (le groupe se rapproche même de Rhapsody avec qui ils tournent cette année, coïncidence ou inspiration directe ? - sur « Memento » par exemple), des mélodies puissantes, des refrains hymniques... un titre comme « Black river delta », qui ouvre l'album, n'a rien, mais alors rien, à apporter. Il en va de même des titres les plus Power comme « New dawn » ou « Where daylight falls ». En revanche, s'il ne réinvente pas sa formule, Vision Of Atlantis la soigne là où il peut, et le premier point d'attention est le traitement orchestral : amplification et enrichissement sonores bénéficient grandement à « Gravitates towards fatality », morceau final pourtant faible, ambiances BOF viennent étayer la palette du groupe sur « Conquest of others » et « Twist of fate », et « New dawn » se pare carrément d'un riff orchestral... Le groupe met donc le paquet et, à défaut de se réinventer, se diversifie, ce qui constitue le principal atout de « Delta ».

Visions Of Atlantis se diversifie également sur le reste : Il adopte un ton bien plus agressif sur « Conquest of others », une approche très directe et brute sur « Elegy of existence » aux guitares presque Maiden, tente une ballade pianistique un peu différente avec « Reflection » et sa mélodie assez ancienne, ou encore inclut des éléments plus Rock que Metal dans le chant masculin (« Where daylight falls »), quelques rythmiques (« Twist of fate »), quelques soli (« Reflection »), quelques mélodies (« Gravitate towards fatality »)... Malgré toute cette bonne volonté, néanmoins, « Delta » souffre toujours de points faibles : D'abord, le chant de Maxi est empreint de faiblesse, même plus que celui de Mario (chose pourtant rare dans le Sympho). Ensuite, l'écriture reste tout simplement trop basique. « Black river delta » (sans doute le titre le plus faible, bien qu'ouvrant l'album) est d'une linéarité navrante...

Pour trouver matière à satisfaction, il faut regarder du côté de ces efforts orchestraux, et ce sont eux qui offriront les meilleurs moments de l'album, aussi peu nombreux soient-ils. « Memento », en tout cas, est une surprenante illustration de la réussite que peut atteindre la formule du groupe : ce titre est fort, mené de main de maître, orné de fines orchestrations et d'arrangements excellents (notamment vocaux), son final est prenant, son ambiance mélodique est plus adaptée à Maxi et sa rythmique (élément essentiel pour sauver un album Sympho ou Power) fonctionne. Le titre étonne presque au milieu de cet album standard, et aurait mérité une place plus appropriée dans le tracklisting. Bref, une voie est toute tracée pour Visions Of Atlantis : celle de la diversification stylistique, de l'affinement orchestral (et sonore, car les claviers restent désespérément insipides de ce point de vue...), de la solidification rythmique et du travail vocal. Ces éléments sont présents mais, dans l'attente de leur développement, un album comme « Delta » peine à décoller et à se distinguer.

Le site : www.visionsofatlantis.com  + myspace.com/visionsofatlantisofficial

the_outcast






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr