Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




YEAR OF THE GOAT
" Lucem Ferre "

YEAR OF THE GOAT Lucem Ferre

Van Records

Le Label Allemand Ván Records nous surprend une nouvelle fois avec la sortie d'un mini album de rock occulte, dans la droite lignée de la formation Hollandaise THE DEVIL'S BLOOD. Cette fois-ci, c'est dans les contrées Suédoise, avec le groupe YEAR OF THE GOAT, que la messe noire va prendre sa tournure la plus enchanteresse et la plus charmeuse, en nous faisant oublier bien vite la noirceur des textes de « Lucem Ferre », ode avouée et assumée au “ Porteur de Lumière ”, Lucifer.

Même si les informations sur YEAR OF THE GOAT sont vraiment obscures et minimalistes, je peux quand même vous annoncer que le groupe est constitué de deux membres de GRIFTEGÅRD : l'excellent chanteur Thomas Eriksson et le guitariste Per Broddesson, le reste du groupe incluant Fredrik Hellerström à la batterie, Tobias Resch à la basse et Jonas Mattsson à la guitare (Ex NOMINON, DEVIAN, RISE & SHINE).

YEAR OF THE GOAT, comme le développe THE DEVIL'S BLOOD, prend son inspiration auprès de formations rock occulte des années 70. Les noms de BLACK WIDOW, PENTAGRAM, COVEN, nous viennent immédiatement en tête, mais la musique de « Lucem Ferre » développe une forme plus moderne dans la production et le rendu sonore de cet EP 4 titres.

Que ce soit avec l'envoutant « Of Darkness » et son refrain entêtant, « Vermillion Clouds » et sa montée crescendo de plus en plus robuste, la sublime reprise de SAM GOPAL, « Dark Lord », tranchante et vitaminée, ou l'outro, « Lucem Ferre », plus mystique, cet EP est tout bonnement magistral. Un chant mélodique, quasiment incantatoire, des guitares rock aux encoignures psychédéliques, une section rythmique à l'ancienne, aussi carrée que volubile, imprimant à chaque compos l'atmosphère qu'il convient, sans oublier quelques leads inspirées, nous renvoyant à l'époque du feu Jimmy, tout passe aisément, comme si le temps s'était arrêté. Rien ici n'est à jeter et, malgré le propos personnel occulte, tout est somptueux. Une Musique inspirée, pleine de feeling et de spleen du début à la fin.

Si je devais faire un reproche à « Lucem Ferre » ce serait au niveau de sa durée. Mais pourquoi “ diable ” l'album est-il si court ?! Vivement le prochain.

Amoureux de Rock Psyché 70 ne laissez pas passer ce grand moment de musique. Une petite perle noire comme celle-ci se fait rare de nos jours. Mais faites quand-même attention : cette musique est addictive et malicieuse. Il se pourrait qu'au cœur de la nuit, un soir de pleine lune, l'ange noir vienne vous rendre visite et vous entraine en son royaume.

Le site : http://facebook.com/yearofthegoat

Dave.






Meet ULTRAROCK at  :





E-mail: ultrarockcontact@free.fr 
Design
: www.essgraphics.fr