ZEBRAHEAD
" Get Nice "


ZEBRAHEAD
Get Nice
Rude Records

S'il vous fallait trouver une place pour les albums de Zebrahead dans votre discothèque, pour sûr il vous faudrait les ranger bien soigneusement auprès de ces groupes de référence que sont The Offspring, Sum 41, Blink 182, Green Day.

Vous l'avez aisément deviné ; Zebrahead fait dans le punk-rock de qualité made in U.S.A.
Sauf que, fort de ces deux chanteurs, le groupe propose un gros plus. il s'agit d'un crossover intelligent, celui d’un Punk Rock agrémenté de lignes de chant influencées hip hop.
Pas d’affolement pour autant, l'alliage de ces deux styles est naturellement homogène tout comme il l’était dans RATM, Urban Dance Quad, Limp Bizkit ou encore plus récemment dans certains titres de Hollywood Undead.

En 2008, l'album " Phoenix ", dernier enregistrement studio du groupe, montrait des signes très nets de durcissement de ton. Approche que le groupe a contre-carré par une rafraichissante parenthése avec l'excellent album de reprises pop " Panty raid " qui renouait quant à lui avec le côté "chui fun ch'déconne" du combo.

En cette fin d'été radieux (mais un jour sur deux seulement) sortira " Get Nice ", album à la pochette innocente illustrée à la manière d'un livre pour enfants. Une première écoute puis une seconde puis une vingtième, me font dire que le groupe a accentué son côté mélodique et de ce fait, nous voici avec un joli bouquet de tubes à nous mettre sous la dent.

On peut dire sans détour que l’inspiration est au rendez-vous, cet album est une réussite, Zebrahead perpétue son style et l’amène un peu plus loin. Les fans vont être ravis, les autres découvriront un album très complet.
Par exemple, les lignes de chant sont vraiment riches et variées, les chœurs sont plus présents et plus travaillés, j’ai à ce propos, l’impression d’une plus grande mise en avant du chanteur guitariste, désormais blond, Matty, dans l'écriture des titres.
Avec ses 14 titres l'album peut paraître assez long mais très sincèrement on ne s'en rend quasiment pas compte, la track list est judicieuse. Il faut dire que Zebrahead maîtrise son sujet depuis un long moment déjà, le nombre d’albums réussis qui jonchent sa carrière discographique n’en sont qu’un témoin révélateur. Cet album est un grand cru, une belle performance !

Pour sûr, sur des titres comme " Blackout ", " Nothin To Lose ",  " Ricky Robby ", " Nudist Priest ", l'ambiance des concerts risquent fort d'être à son maximum !

Je conclue en évoquant ce titre que j'écoute avec un enthousiasme non feint : " She Don't Wanna Rock " aux paroles irrésistibles qui font références à Mötley, Aerosmith, L.A. Guns, Van Halen... avec en bonus un solo de guitare qui utilise la wah-wah, voilà de quoi interpeller les lecteurs habitués et avertis des chroniques Métal d’Ultrarock. Ce titre aurait très bien pû être un des premiers singles.

" Get Nice " est assurément mon album favori de 2011, un de ceux que je m’en vais écouter en boucle.

Le site : www.zebrahead.com

M@x Born

Bonus : rien que pour le plaisir je vous ai placé deux vidéos ci dessous :


 

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011