BANG TANGO
" Pistol Whipped In The Bible Belt "






B A N G   T A N G O
Pistol Whipped In The Bible Belt
 

Difficile de chroniquer ce dernier opus de Bang Tango sans faire un petit topo sur le début de carrière et donc le line up original de ce groupe. Fin des années 1980, Bang Tango fait partie de la scène de Los Angeles dite Hard rock Glam. Dans ce courant comme dans tous courants musicaux, il y a à prendre et à laisser. En l'occurrence pour les amateurs de celle-ci, il ne fallait pas passer à côté de cette formation. Un son et une qualité d'interprétation bien à eux qui les différencie du reste de la dite scène.

La différence majeure étant l'omniprésence du bassiste Kyle Kyle dans la structure des morceaux de part son jeu et son groove. En effet, la basse n'étant à cette époque, l'instrument le plus mis en valeur dans ce style musical. Ce qui fait qu'avec son compère Tigg Ketler à la batterie, ils forment une section rythmique qui envoie grave du bois et fait la marque de fabrique de Bang Tango. Dès lors les deux guitaristes et le chanteur Joe Lesté n'ont plus qu'à s'en donner à cur joie et ils ne s'en privent pas. Ce qui au final nous donne du très bon hard rock teinté d'un duo de guitares fantastiques Gibson/Fender et d'une voix puissante à la fois grave et criarde délivrée par Joe Lesté.

Ensuite en 1995, comme pour beaucoup de combos de l'époque provenant de cette scène, l'arrivée du grunge engendre anonymat soudain et séparation. Il nous reste donc la trilogie "Psycho Café" 1989, "Dancin On coals" 1991 (Selon moi, album culte et quasi parfait comme un certain "Appetite for destruction") et enfin " Love after death" 1994. Trois albums toujours aussi efficaces malgré les années passées.

La suite révèle donc des carrières solo ou autres projets. Joe Lesté crée Beautiful Creatures avec Dj Ashba (Sixx Am et GN'R), formation qui connaît un relatif succès. Ils sont notamment présents à l'affiche de la Ozzfest. Après deux albums, l'éponge est également jetée.

Joe Lesté reforme donc Bang Tango en étant l'unique membre originel. Et c'est là que les choses se gâtent. Ce n'est pas que les productions qui voient le jour soient mauvaises, c'est tout simplement qu'on ne retrouve pas la magie d'antan. De plus, ce projet se concrétise autour de changements de musiciens importants et constants. Aujourd'hui, le line up semble s'être un peu stabilisé au tour de Joe Lesté et " Pistol Whipped In The Bible Belt " troisième effort de Joe Bang tango nous arrive.

Alors pour faire simple, ce skeud comme les deux précédents ne tiennent pas la marée si on se remet dans les esgourdes les trois pépites sorties entre 1989 et 1994. A l'image de "Chinese Democracy" qui à mon avis aurait du sortir sous le nom "W Axl Rose , " Pistol Whipped In The Bible Belt " aurait du sortir sous le nom de Joe lesté.

Mais ce n'est pas pour autant et loin de là, qu'il faille passer à côté. Puisqu'il reste néanmoins un très bon album de hard rock qui tente malgré tout de se rapprocher du son et de l'esprit de la trilogie ci-dessus citée. Avec une différence, le combo n'a aujourd'hui qu'un seul guitariste. A vrai dire, tous les titres sont bons, sauf une fois n'est pas coutume, la balade qui en plus rappelle étrangement "knocking on heaven's door" de Dylan. On tape du pied et on chante les refrains avec plaisir notamment sur les deux excellents titres "Dick in the system" et " I like it". En résumé, ce dernier Bang Tango est plutôt une bonne surprise même si quelque part au risque de me répéter, il aurait gagné à sortir sous un autre nom.

Le site : www.myspace.com/bangtango

Vic de Sable

 

 

 

   
Amis ?        
Ultrarock :
13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France

© essgraphics 2011