DEVIN TOWNSEND PROJECT
" Epicloud "



DEVIN TOWNSEND PROJECT
Epicloud
Label : Hevy Devy Records

L'ex protégé de Steve Vai, le multi-instrumentiste et producteur Devin Townsend nous revient, toujours en pleine forme, avec une nouvelle galette enregistré sous le nom de son projet solo "Devin Townsend Band". Il est assez rare que ce perfectionniste nous déçoive, quelles que soient ses aventures musicales diverses (Strapping Young Lad, etc...) et "Epicloud", son dernier album, est, encore une fois, remarquable!
Remarquable tant par les compositions originales que par la production, toujours aussi peaufinée, l'opus possède une extraordinaire puissance, un mur sonore comme nous a habitué Townsend depuis maintenant un paquet d'année, mais il est toujours aussi surprenant d'entendre ce déluge d'instruments superposés et superbement mixés.

"Epicloud" est un véritable voyage musical diversifié avec, pour commencer, une entrée en matière digne de Queen. "Effervescent!" est une introduction bourrée de vocalises harmonisées tel un opéra qui nous mène vers "True North". Hymne épic, ce titre pourrait accompagner la croisade d'un guerrier vers le graal ultime, entre chevauchées et champs de bataille. "Where we belong" possède cette étrange sonorité qui n'est pas sans nous rappeler Type O Negative et le défunt Peter Steel. Un hommage ? Quant au titre suivant "Save our now", nous sommes là dans un vrai tube pop. De belles mélodies, un refrain accrocheur et fédérateur, on en oublierait même les couches de guitares et de claviers qui procurent ce son si énorme. Une chanteuse vient prêter également sa voix pour agrémenter le morceau et en faire un single, à la limite d'un Pony Pony Run Run (si, si !). Etrangement, cela ne dénote pas du tout et passe comme une lettre à la poste. Le Maestro Townsend nous gratifie également de deux ballades, "Divine" et "Lessons". Cette dernière étant instrumentale, ronronne avec brio vers des ambiances à la Tim Burton.

"Libération", "Kingdom", "Grace", autant de titres qui, comme je le disais précédemment, nous entraînent dans un grand combat chevaleresque, un assaut de guitares herculéennes et adroitement combinées qui pousse inévitablement à monter le son des enceintes.

Avec ce superbe album éclectique, Devin Townsend reste donc égal à lui-même, guitariste hors-pair et compositeur expérimenté. « Epicloud » ne décevra sans doute personne, à l'exception de ceux qui lui trouveront un aspect trop « commercial » à l'écoute de certains titres. Pour autant, le maestro Devy est bien loin de nous servir de la soupe insipide ! Un bel et grand album à écouter d'urgence !!

Le site : www.hevydevy.com

Lulho.

 
Retour vers l'accueil
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011