G O S S I P
A Joyful Noise
Columbia records

Après avoir littéralement cartonné avec “Music For Men” en 2009 jusqu'à devenir la musique officielle pour un parfum d'un grand couturier français avec le titre “Heavy Cross”, qui leur a permis de ne jamais trop s'éloigner de nos oreilles durant les trois années qui nous séparent de celui-ci, Gossip revient avec un nouvel album. Trois ans, lorsqu'on sort d'un succès aussi énorme, c'est long. Beaucoup de groupes auraient tenté d'enchainer avec un nouvel album dès l'année suivante, au risque de produire un doublon plus fade de l'objet du triomphe. Ce n'est pas la démarche de la bande de Beth Ditto.

Gossip vient d'un univers rock tendance garage. Leurs premiers albums sonnent plutôt roots, voir sale et distillent un rock mâtiné de punk et de funk. Avec “Music For Men” le groupe s'ouvre les portes du grand public avec le succès qu'on connait.

Beth présente le nouvel album de Gossip comme Pop. Cette annonce peut effrayer les fans de la première heure qui sentent leur groupe fétiche s'éloigner d'eux pour s'offrir aux sirènes du succès commercial. Il serait donc facile de crier au vendu et de tourner le dos définitivement à Gossip. Pourtant, même si le groupe se calme, leur musique n'en reste pas moins digne d'intérêt.

Le premier titre, “Melody Emergency”, aurait pu tenir sa place sur “Music For Men” tout comme “Get A Job” en piste 3. On sent que le groupe n'a pas souhaité une rupture franche avec le nouveau public drainé par le succès de “Heavy Cross”. Et, même si dans l'ensemble ce disque reste plus mou que le précédent, la voix de Beth Ditto fait mouche grâce à des mélodies qui restent en tête un moment et des arrangements flirtant avec l'électro revival 80's qui fonctionne en ce moment. Le disque flirte tout de même parfois avec les limites du mauvais goût comme sur ce “Get Lost”, limite dance, qui aurait pu figurer sur une mauvaise production de Madonna.

Alors oui, Gossip s'est calmé. Chacun restera en droit de se demander si ce changement de direction est une conséquence de la réussite ou si le groupe a eu envie d'explorer d'autres horizons pour éviter de tourner en rond. Il y a sans doute un peu des deux... Mais est-ce réellement un mal lorsque ça fonctionne ? Là où les conservateurs crieront sans doute au scandale, ceux qui, comme votre serviteur, regrettent que certains groupes se répètent d'album en album en se complaisant dans une médiocrité artistique de plus en plus visible, salueront la démarche et peu importe les motivations.

Gossip nous dévoile donc une nouvelle personnalité, avec une Beth Ditto plus douce, des guitares moins présentes et un son électro 80's bien maitrisé (il est tellement facile de tomber dans le kitch lorsqu'on tape dans les années 80...). A l'image du single “Perfect World” qui donne parfaitement le ton, “A Joyful Noise” est un bon disque d'électro pop de son temps.

Le site : http://www.gossipyouth.com/fr/home

Vassago


G O S S I P
" A Joyful Noise "
 
 
 
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011