M A G N U M
" On The 13th Day "



M A G N U M
On The 13th Day
Label : Steamhammer / SPV

Le quintette désormais quasi-quarantenaire propose ici son 17 e album studio, 16 e si vous ne comptez pas la collection de re-recordings précédente, heureusement suivie de près par cette sortie bien plus intéressante : « On The 13th Day » est peut-être leur meilleure publication depuis leur reformation.

L'auditeur est tout de suite pris par « All the dreamers », pièce assez ambitieuse sur laquelle souffle un esprit digne de leurs débuts… On a vraiment l'impression d'assister à un réveil. Il n'en sera certes rien sur le reste du disque, mais c'est un réel plaisir de sentir ceci de la part de Magnum en 2012 ! Le reste de la galette n'est pas anecdotique pour autant : On a même la plus belle partie d'album du groupe depuis 2001 avec « Blood red laughter », « Didn't like you anyway » et le morceau-titre qui suivent cette flamboyante entrée en matière. Le son est très 80s, les mélodies assez à l'ancienne, la voix certes vieillie, mais sachant jouer le jeu comme sur « Didn't like you anyway » avec brio.

« So let it train », choisie comme single, inaugure une seconde partie bien plus convenue et sans guère d'aussi agréables surprises, si ce n'est l'excellente « Dance of the black tattoo » où tout sent le retour en grâce : mélodie délicieusement Hard, soutenue par une basse parfaite, un chant ici très solide, un piano très intelligemment pensé et de subtils arrangements, sans parler de la brillante guitare soliste… le temps de 5 minutes et demie, on a une nouvelle démonstration de ce qui m'a fait présenter ce disque comme leur meilleur depuis longtemps. L'assez bonne « From within » vient conclure le disque sans que, malheureusement, vienne se glisser entre les deux quelqu'autre démonstration du même talent de la part des britanniques, mais ces quelques titres auront fait leur petit effet assez efficacement et – je pense – durablement.

Plutôt que l'album cependant, il faut juger des étincelles que produisent les quelques titres que j'ai mis en avant – et particulièrement le prenant morceau d'ouverture – et du doigté que possède encore le groupe pour proposer ces quelques pépites qui révèlent un savoir-faire loin d'être révolu aujourd'hui. « On the 13th day », à défaut d'être un album parfait, est le meilleur exemple de leur regain de poil de la bête depuis 10 ans.

Le site :  www.magnumonline.co.uk myspace.com/magnumuk

the_outcast

 
Retour vers l'accueil
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011