NOISE EMISSION CONTROL
" Noise Emission Control "

NOISE EMISSION CONTROL
Noise Emission Control
Label : Autoproduction

Noise Emission Control, groupe créé en 2005 dans le nord de la France, ne fait pas dans la dentelle, et c'est rien de le dire ! Premier album, éponyme, tout comme les deux EPs qui l'ont précédé, « Noise Emission Control » transpire l'approche brute de décoffrage du groupe.

Tant dans leur musique que dans leur état d'esprit apparent, les trois compères ne lésinent pas sur la débauche d'énergie et semblent beaucoup miser sur une musique très spontanée, à la frontière du stoner et du punk-rock.

Ouvrant leur opus par un titre nommé « Terminé » (fallait le faire), l'auditeur comprend, dès les toutes premières secondes, qu'il va se prendre une bonne grosse salve de rock bien frappé, bourré d'énergie et sans demi-mesure.

Les 10 titres de l'opus sont élaborés autour d'une même trame dévouée à une musique très dynamique et relativement simple dans le bon sens du terme. Noise Emission Control semble, en effet, vouloir aller droit au but, droit au cur et aux tripes de l'auditeur, sans chercher à agrémenter ses compositions de quelques arrangements qui soient. Une gratte, une basse, une batterie, un chant puissant, la simplicité à l'état brut.

Noise Emission Control peut également se targuer d'avoir composé ces titres dans notre si belle langue, mais qui, très souvent lorsqu'elle est liée à ce registre qu'est le métal (ou les registres d'origine anglo-saxonne en général), en devient presque ridicule. Le risque était grand à vouloir chanter en français, mais il faut dire que les N.E.C s'en sortent très bien et nous offrent des textes bien loin d'être surfaits, restant dans l'esprit global du disque.

Globalement, ce premier album est une certaine réussite, empreint de sincérité et débordant d'énergie, certainement à l'image de ses protagonistes. Les amateurs du genre devraient apprécier. Malgré tout, je me permets d'inclure un petit bémol : à trop envoyer la sauce, et ce de façon continue, l'auditeur finit par lâcher tant l'excès d'énergie peut apparaitre important. Au sein de cet album très homogène et très dynamique, un ou deux titres un poil plus modérés auraient pu soulager cette petite faiblesse, mais qui, soit dit en passant, auraient quelque peu altéré ce concept qui semble tenir à cur au groupe. Tout est histoire de choix et de priorités

Le site : www.myspace.com/noiseemissioncontrol

Xavier

 
Retour vers l'accueil
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011