PRIMAL ROCK REBELLION
" Awoken Broken "






PRIMAL ROCK REBELLION
Awoken Broken
Spinefarm Records

Ecoutez, non franchement, c'est pas mauvais Primal Rock Rebellion (vous reconnaîtrez à cette façon de ne pas prendre la peine de préciser de quoi parle le fan de Maiden). Faut dire aussi que j'ai toujours eu un faible pour Adrian Smith donc je suis passé par ASAP et Psycho Motel… donc, après ça, Primal Rock Rebellion a un sacré avantage : il sent le neuf, une odeur quasi-absente des précédents projets que je viens de citer.

Paradoxalement, c'est un projet beaucoup plus relax que les autres : pour ASAP Adrian croyais marier Grunge et Metal, pour Psycho Motel il avait la responsabilité de lancer son groupe… Là, c'est juste un side project sans aucune contrainte d'aucune sorte, splitté entre deux tournées de Maiden. Le chanteur Mikee Goodman de SikTh qui constitue l'autre moitié de Primal Rock Rebellion voit sans doute les choses autrement, mais pour Adrian il s'agit bien là d'un morceau de détente. Et pourtant, le résultat est l'une des choses les plus fraîches qu'il ait produites.

Pourquoi je m'excusais d'emblée ? Parce qu'en effet Primal Rock Rebellion n'est pas ce qu'on attend de lui, et moi le premier je l'avoue. Mais, comment dire ? Il y a matière à écouter là-dedans. Qu'est-ce qui déstabilisera le plus le fan ? Ce son actuel sans doute, ce mélange stylistique inattendu, et croyez-moi, je suis le premier à jeter la pierre à toute tentative de relooking moderniste sans inspiration, mais là, malgré l'incongruité de la rencontre, ils y vont franchement, le mariage est total, et, ça passe ou ça casse mais c'est fait.

Honnêtement, c'est osé mais c'est franc : les vocaux si particuliers de Mikee vous écorcheront les oreilles tout autant que les chorus immanquablement reconnaissables de Adrian vous rappelleront dans le monde du Heavy traditionnel au milieu de chaque morceau, parfois de façon déstabilisante, en vous faisant perdre vos repères en cours d'écoute… Et les deux gars s'y amusent pas mal. Au lieu de splitter leur disque entre morceaux traditionnels et avant-gardistes, ils y vont franco tous les deux de concert, chacun partant dans sa direction parallèlement à l'autre. Le résultat est assez détonnant, si si franchement ; à la fois Heavy par ses attaques à la guitare, mélodique par ses chorus, jeune de par son chant… On n'attendait pas autant d'originalité d'Adrian à ce stade de sa carrière.

Du côté de Mikee il y a une certaine souplesse il faut dire, une modulation pour s'adapter au style plus mélodique d'Adrian, un effort à adopter le feeling plus naturel du Metal Old School, et ça donne de bons résultats comme ce « Snake Ladders » qui sera le seul morceau que je citerai car, malgré tout, bien que l'ensemble soit OK, il n'y a pas là de grande composition. L'essentiel est un mariage stylistique inattendu et – c'est ça qui le rend si agréable – absolument pas prétentieux. Primal Rock Rebellion porte bien son nom : rébellion contre le background de Smith, et Rock avant tout, simple et rafraîchissant.

Je ne pense pas que « Awoken Broken » sera le disque que j'écouterai le plus en 2012, mais j'ai bien envie de dire qu'il me rassure sur la forme créative de Maiden d'avantage que « The Final Frontier ». C'est en tout cas une excellente surprise et même une certaine leçon d'ouverture pour le monde de Maiden, qu'Adrian serait sans doute ravi de voir les fans accepter, mais rien n'est moins sûr.

Le site : www.primalrockrebellion.com + facebook.com/pages/The-Primal-Rock-Rebellion

the_outcast

 
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011