R E C K L E S S   L O V E
" Animal Attraction "






R E C K L E S S   L O V E
Animal Attraction
 

Whaoo ! S'il y a des adeptes de DEF LEPPARD ou bien BON JOVI, alors lisez ceci :

Oui, whaoo est le « mot » qui vient à l'écoute du 2 e album du groupe finlandais Reckless Love. Au départ, à la vue de la pochette, on se dit « encore des scandinaves mode brushing à la EUROPE » et puis on met le CD et on bouge dans tous les sens.
Certes, leur premier opus avait littéralement emballé mais le plus dur est de se maintenir au top niveau création.

Nous sommes donc toujours dans un univers disons, Hard Fm/Glam rock, choucroutes et soli de sortie, mais ce groupe sait trouver de bonnes mélodies, ce qui ne les rend pas invisibles dans le panel de groupes émergents.

Ce nouvel opus compte donc douze titres et les quatre premiers envoient le steak. Refrains entêtants, mélodies entrainantes, soli parfaitement placés et dosés, une voix subtilement posée à la limite d'être érayée, ce qui colle parfaitement au style et ne rend pas « gnan gnan » l'ensemble (nous sommes souvent emballé par le son des guitares pour bon nombre de groupes mais une fois la voix entendue, l'exaltation redescend aussitôt)

Cependant, car il y a un « cependant », des titres sont nettement plus faibles, ce qui est le cas pour « fantasy » qui résonne comme un Chamallow à moitié fondu sur un ampli, « Coconuts » (avec un titre pareil, pouvait-on espérer mieux ?) ou bien « On the radio » qui a cependant été choisi comme single.

Les titres les plus poignants sont de deux sortes : d'un côté un rock pur tel que « animal attraction » qui donne son nom à l'album, « speedin » pimentée par la montée de voix dans les aigues à la fin des refrains, « Fight » saupoudré de soli et d'un rapide tempo ou encore l'excellent « Dirty dreams ». De l'autre, un rock agrémenté de rythmes électros comme c'est le cas pour le très efficace « Hot ».

Ils sont quatre ( Olli Herman Vocals Pepe Guitars Jalle Verne Bass Hessu Maxx Drums) , font un superbe boulot, sont rodés sur scène, bref ça tient la route malgré une fin d'album plus molle du genou (sur les trois derniers titres).

Voir des jeunes reprendre de cette façon le flambeau des 80's, ça donne tout de même le moral.

Le site : www.recklesslove.com + www.myspace.com/recklessloverocks

Mélou  

 

 
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011