S L A S H
" Apocalyptic Love "












S L A S H
Apocalyptic Love
 

Pour beaucoup de vieux fans qui regrettent la folie de leur jeunesse - pas si lointaine - passée à s'agiter la tignasse sur ce nouveau groupe à la mode qui cartonnait, à qui on promettait une carrière longue pleine de promesses, la disparition des Guns n Roses a fermé une porte, celle de l'insouciance qu'on peut avoir avant d'entrer dans la vie active, juste avant cette inévitable transition dans ce monde si sérieux où le temps est compté et la place de l'art tellement limitée. Beaucoup se sont quelque peu détournés de cette musique pour se plonger dans le rythme du quotidien, d'autres ont tenu le coup en continuant de se passionner pour la musique qu'ils aiment tant malgré un temps de moins en moins libre. Tous ou presque pensent à cette époque bénie avec une certaine mélancolie.

Heureusement pour vous tous, Slash vient de sortir un nouvel album ! Après avoir vivoté de divers projets perso comme son Snakepit, qui n'a connu qu'un succès d'estime, il s'est tourné vers une nouvelle formation : Velvet Revolver. Le plan fonctionne plutôt bien, on sent un retour de succès pour le guitariste, jusqu'à la défection de son chanteur, Scott Weiland. Depuis, le groupe est en stand-by, mais Slash n'en reste pas moins très actif. Il sort son vrai premier album solo avec pléthore d'invités tous plus prestigieux les uns que les autres. Apocalyptic Love n'est finalement qu'une suite logique à tout ce cheminement. Miles Kennedy (ex Mayfield For et actuel chanteur au sein d'Alter Bridge) ayant participé à deux titres du précédent album et assuré les dates de la tournée, il était presque logique de le retrouver comme chanteur sur ce nouvel album. Et quel bon choix ! D'un niveau impressionnant, le chanteur se fond dans la musique du guitariste avec une aisance et une adaptation qui font qu'on se demande comment l'idée de cette association n'est pas venue plus tôt.

Le précédent album solo renouait déjà beaucoup avec le rock qui a popularisé Slash et les Guns. Avec celui-ci, on retrouve littéralement le hard rock de cette époque. L'auditeur va faire une sorte de retour vers le futur en découvrant ce que les Guns auraient pu devenir si Slash n'avait pas quitté le navire. Les compositions sont toutes d'une rare efficacité, les mélodies restent en tête un moment, tout comme les riffs de guitare. On frôle le sans faute absolu. On aurait pu avoir peur que l'intervention de Miles dénature le style de Slash en le rapprochant d'Alter Bridge, mais, même si un air de famille reste inévitable (les deux groupes font du rock US et partagent le même chanteur...), Slash reste inimitable dans son approche de l'instrument. On ressent une nonchalance superbe jusque dans la composition. Slash compose comme pour dire : c'est bien et pourtant je ne fais aucun effort particulier.

Seul le mixage de la galette nous laisse quelque peu dubitatifs : le son est très bon mais pourquoi avoir à ce point enterré la voix derrière les guitares ? Slash aurait-il peur de l'aura de son chanteur ? Ce choix artistique témoigne d'un léger penchant narcissique de la part de Slash, mais bon, après tout c'est son album. Les fans sont là avant tout pour l'écouter lui. Mais à l'instar de Malmsteen en son temps, Slash est tombé lui aussi dans ce piège des guitaristes solos...

Vous l'aurez compris, Apocalyptic Love est un très bon cru du guitariste au haut de forme. On y retrouve la fougue perdue des Guns, avec un chanteur nettement supérieur à ce qu'est devenu Axel Rose et ses requins de studios. On sent une démarche authentique, un rock qui sort des trippes et qui sent la transpiration et le bourbon. Cet album est assurément celui qui risque de rouvrir des portes, pour nous celle de notre jeune temps, pour Slash l'occasion de renouer avec de plus grandes salles grâce à un succès international plus établi. Miles Kennedy, quant à lui, fera profiter à Alter Bridge de cette nouvelle lumière sur lui, en espérant que cette association ne le détourne pas trop de son groupe.

Le CD est proposé en deux versions : une normale et une limitée qui propose en plus deux titres en bonus et un DVD making of.

Le site : http://slashonline.com/

Vassago

 
Ultrarock : 13 av Charles de Gaulle, escalier D, 78230 Le Pecq, France  

© essgraphics 2011