: Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
 
 
   









ANAAL NATHRAKH
"Vanitas"





ANAAL NATHRAKH
Vanitas
Label : Candlelight Records

Anaal Nathrakh nous revient en force seulement 1an et demi après « Passion » qui avait quelque peu déçu les fans du genre, une sorte d'avortement musical non consenti.
Mais, cette fois, le groupe est bien décidé à faire saigner les tympans de chevelus de tous poils avec « Vanitas », 7 ème opus de 10 titres, mené par le duo British : Mick Kenney et David Hunt a.k.a. Irrumator (instru) et V.I.T.R.I.O.L. (chant).

Alors monte le son, Anaal Nathrakh s'écoute fort ou ne s'écoute pas !

On retrouve enfin cette atmosphère et cette vision apocalyptique bien connues du groupe, des chants brulants hurlés des tréfonds des abîmes, entrecroisés avec des lignes claires, limite théâtrales et mélodiques lors des refrains.
Dave Hunt nous démontrera toute l'étendue vocale dont il est capable lors du titre « In Coelo Quies, Tout Finit Ici-Bas » parmi tant d'autres.
Allant de cris inhumains hurlés, voire éructés, profonds, puissants, aigus, au son le plus guttural possible, une belle palette nous est encore dévoilée. C'est juste jouissif : la « petite mort » en galette messieurs-dames !
Cessera-t-il un jour de faire évoluer sa technique et l'étendue de son art ? Nous n'espérons pas !

Vanitas n'arrive cependant pas à dépasser la fureur putride de « In the Constellation of the Black Widow » ou son tout premier « The Codex Necro » pour les puristes, étant un peu plus posé et réfléchi à mon sens, plus mélodique et ambiancé également, mais ça reste tout de même une galette de très très bonne facture.

Arrivé à la fin des 10 titres Ô Rage Ô désespoir, c'est déjà fini ! Je vous conseille donc vivement Vanitas. On attend le prochain skeud avec impatience.

Le site : http://www.myspace.com/anaalnathrakh + https://www.facebook.com/Anaalnathrakhofficial

Archgoat



© essgraphics 2011