Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !







                                                         



RUNNING WILD « Resilient »





RUNNING WILD
Resilient
Label : SPV

Rock n Rolf est drôlement productif ces temps-ci, un an après Shadowmaker et neuf mois après Giant-X, voilà que débarque le nouvel opus des pirates.

C'est toujours en compagnie de son complice Peter Jordan que le pirate en chef nous propose ce « Resilient » et, pour se faire pardonner de la pochette immonde de « Shadowmaker », nous ressort Adrian et nous fait un mix « Adrian meets Ride the Lightning ».

Qu'attendre donc de ce « Resilient » ? Pouvons nous espérer un retour au vrai Running Wild, celui des années 90, qui a composé Fight the Fire of Hate, Black Hand Inn et Masquerade ?

Le grand Running Wild est donc définitivement fini et cet album, même s'il est supérieur aux dernières productions du groupe depuis 2001, est toutefois en-dessous de « The Rivalry ».

Je n'ai pas évoqué le grand Running Wild des années 80 car comparer « Resilient » avec « Under Joly Roger », « Branded and Exiled », « Gates of Purgatory » ou « Port Royal » est tout simplement impossible pour moi qui vénère cette période.

Ça ne démarre pas trop mal avec « Soldiers of Fortune », «Resilient », « Adventure highway », « The Drift ». L'ensemble de l'album reste malgré tout correct mais, bon, on ne ressent pas grand chose au final et aucun refrain ne donne envie de chanter à tue-tête.

Que dire de « Bloody Island » qui est très inspiré par « Treasure island », si ce n'est qu'il ne vaut mieux pas écouter l'original avant car on en ressort déçu, malgré ses refrains running wildiens et ses aspects sympathiques.

Bien sûr, pas de surprise, pas de batteur ici mais une boîte à rythme qui, comme le bon vin, se bonifie avec le temps et passe largement mieux que sur « Rogues en vogue ».

Un album qui n'apporte pas grand-chose, même s'il s'écoute avec plaisir. On attend toujours beaucoup du personnage une légende du Heavy metal allemand.

Allez Rock un petit effort, tu nous trouves un vrai cogneur (au hasard Jorg Michael), un vrai bassiste et enfin un guitariste d'influence "teutonnic steel" et on pourra espérer un vrai opus de Running Wild.

Déjà, une vrai tournée serait pas mal et pas juste 2 dates de signing sessions à Hamburg mais quelques dates, tient un petit Hellfest en 2014 ?

Le site  : http://runningwild.de

Sniper

 




© essgraphics 2011