: Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
 
 
   









S E R E N I T Y
" War Of Ages "





S E R E N I T Y
War Of Ages
Label : Napalm Records

On aurait pu croire que le metal sympho ou autre power metal auraient tendance à s'essoufler avec le déclin de nombre de groupes références du genre. Pourtant, la relève se forge petit à petit, et pèse de plus en plus sur la scène actuelle. On a ainsi pu voir apparaître des groupes aussi talentueux que Delain pour ne prendre qu'un exemple, très pros et au potentiel qui pourrait bien leur permettre un jour de piquer la place des mastodontes du genre que sont Epica, Nightwish ou encore Within Temptation. Derrière le succès de Delain notamment, se cachent quelques groupes de la même trempe qui attendent patiemment leur tour pour attirer la lumière à eux.

Serenity est l'un de ces sérieux prétendants à la réussite. Formé en 2001 en Autriche, le groupe sort cette année son 4ème opus, dans un contexte leur étant plutôt favorable, après le relatif bon accueil qui leur a été fait par la presse et les fans à la sortie de leur précédent opus dénommé "Death & Legacy".

"War Of Ages" nous permettra également de découvrir la première performance studio de Clémentine Delauney (chant) au sein de cette formation et aux côtés de Georg Neuhauser.

Première constatation : pas de chamboulement dans l'orientation artistique du groupe. Nous reconnaissons bien ici les sonorités qui ont permis jusqu'ici aux autrichiens de gravir les échelons au sein du vivier power/sympho international.

Le groupe sait toujours aussi bien utiliser nombre d'inspirations issues des groupes les plus influents du registre. Je ne suis visiblement pas le seul à me faire cette remarque mais, écouter Serenity, c'est un peu découvrir un mélange subtil entre ce qu'ont pu être Sonata Arctica et Kamelot. Le timbre de Georg Neuhauser, que je trouve particulièrement proche de celui de Tony Kakko (Sonata Arctica), doit y être pour quelque chose. Les orchestrations, les rythmiques et l'ambiance globale se rapprochent également assez sensiblement des compositions de ces deux formations que l'on ne présente plus.

Bref, assez de comparaisons, il est temps de rentrer dans le vif du sujet. L'entrée en matière se fait de manière fort agréable avec "Wings Of Madness", énergie et sensibilité sont au rendez-vous, le chant en duo apporte des perspectives intéressantes à des sonorités assez classiques mais bien travaillées.

Début d'album plutôt satisfaisant, tout en mid-tempo bien élaborés, jusqu'à découvrir la première ballade de l'opus intitulée "For Freedom's Shake" où la collaboration vocale prend tout son sens et toute sa beauté. Non pas que la mayonnaise ne prenait pas jusqu'ici, mais il parait évident que les arrangements vocaux prennent encore plus de relief dans ce type de morceaux. Leur complémentarité est indiscutable et permet à Serenity de sortir un morceau sensible et sacrément efficace. Là où le groupe aurait vraiment pu tomber dans quelque chose de "cucul" et s'affaiblir, il évite le piège (consciemment?) et nous offre une très belle ballade.

Deuxième moment fort de l'album : "Symphony For The Quiet". Au milieu de titres bien ficelés mais trop conventionnels, cette 7ème piste donne tout son crédit au groupe en quête de reconnaissance. Orchestrations travaillées, morceau intelligemment structuré, sensibilité à fleur de peau, "Symphony For The Quiet" possède tous les attributs nécessaires pour séduire les auditeurs attentifs.

Loin de moi l'idée que l'album ne vaut d'être écouté seulement pour ces deux morceaux, je préfère vous dire que ceux-ci sont à écouter en priorité si vous voulez vous faire une idée relativement complète de ce que Serenity est capable de nous proposer au sein de cet opus.

Pour autant, il serait bien dommage de se priver d'une écoute en profondeur, tant les 10 titres semblent défiler à grande vitesse une fois l'auditeur plongé dans l'ambiance qu'a réussi à créer Serenity.

Un bien bel album, prometteur pour l'avenir, pour peu que Serenity persévère sur cette voie.

Le site : www.serenity-band.com

Xavier


© essgraphics 2011