Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !







                                                         



SLEGEST "Loyndom"





S L E G E S T
Loyndom
Label : dark essence records

Tiens, j'avais oublié que ça existait, une promo sous format cd et accompagnée d'une bio (l'invention parfaite pour le chroniqueur fainéant que je suis) qui retrace ce qu'il faut savoir sur le groupe et insiste sur ce qu'il faut écrire pour continuer à recevoir les sorties du label. Moins vicieux que le fichier numérique (qui débouchera sur le cd physique si la chronique est très positive) mais pratiquement aussi efficace, la bio papier fait partie d'une autre époque que j'avais déjà un peu oubliée. Mon principal défaut (hormis un manque de motivation constant) est d'égarer systématiquement ces magnifiques bio qui m'auraient été d'un précieux secours à l'heure de rédiger ces quelques lignes. Oublions la bio et revenons à ce premier album de Slagest. Après avoir participé activement à la renommée de Vreid (il était le seul à n'avoir pas fait partie de l'aventure Windir) à travers les quatre premières réalisations du groupe, Ese décide en 2010 de se concentrer sur sa propre vision du black Norvégien. Remarquez que qualifier «Loyndom» de sortie black metal (malgré sa présence sur l'intéressant label Dark Essence) est contraire à la réalité. On parlera plutôt de heavy rock groovy marqué au fer des premiers Black Sabbath. Finalement plus proche d'un Satyricon (fin de première décennie 2000) que d'un Taake ou d'un Urgehal, Slegest propose un heavy groovy assez hypnotique et finalement agréablement entrainant. Seul véritable élément black metal et géniale idée du compositeur Ese, les vocaux typiquement Norvégiens donnent une toute autre dimension aux huit titres de l'album. Ses vocaux sont particulièrement adaptés au style et apportent la touche de bestialité nécessaire pour empêcher l'auditeur peu réceptif à l'origine (moi) de décrocher trop rapidement. Sincèrement, ce «Loyndom» grandit à chaque écoute, ayant toujours un petit quelque chose de supplémentaire à offrir. Je ne peux que vous conseiller de prêter une oreille attentive à cette première production de qualité.

Le site : http://www.slegest.no

Jordy


© essgraphics 2011