: Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
 
 
   









S O D O M
" Epitome of torture "




S O D O M
Epitome of torture
Label : Nuclear Blast

Aurions-nous encore une grosse année 2013 riche en albums de thrash vraiment très bons ? Car 2012 fut énorme, rien qu'avec les albums de Kreator, Destruction, voire aussi les derniers Testament et Overkill.

Sodom aussi, décidément c'est l'époque qui veut ça, a droit à son changement de personnel : Bobby a donc quitté le groupe cela faisait un bail que le trio était en place, depuis 1997 exactement et l'album Till death do us unite. Le nouveau venu, rassurez-vous, convient parfaitement au style des teutons.

Le titre « My Final Bullet », qui ouvre l'album, est assez trompeur car la première minute est l'accalmie avant le déclenchement des hostilités. « Epitome of Torture » est donc le retour au gros thrash qui tache, après les mitigés « In War and Peace » et « Sodom ». C'est même l'opus le plus carton du groupe depuis le génialissime « Code Red » sorti en 1999.

C'est donc le pied sur l'accélérateur et dans un registre assez extrême que le groupe vient balancer une rafale de cartouches qui vont droit au but : l'excellentissime « S.O.D.OM. » et son refrain fédérateur qui rentre dans la tête sans jamais en ressortir, le carton « Stigmatized » dont le refrain nous rappelle « Massacre » et son morceau « Corpse Grinder ».

Tous les titres ici sont des tueries thrash, un gros plus pour les fantastiques « Epitome of Torture » et l'hymne en puissance « Shoot today, Kill tomorrow » qui rappelle le potentiel incroyable de Tom pour écrire des hymnes ultimes.

Doté d'une production impeccable signée Waldemar Sorychta (membre de Grip Inc. et producteur de renom Outre Rhin) et d'une pochette sympathique, quoiqu'on ait déjà vu mieux chez le groupe - et plus moisi aussi, Epitome est donc un grand cru pour Mister Angelripper.

Le site : http://www.sodomized.info .

Sniper

 

 

 

 

 


 




© essgraphics 2011