Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



BAILEY "Long Way Down"


 



B A I L E Y

ALong Way Down

Label :

Attention Warning Attention ! Ceci n'est pas le dernier album de Blaze Bailey, ex-chanteur du très célèbre Iron Maiden, mais l'album solo de Nigel Bailey, chanteur du quand même vachement moins célèbre Three Lions, groupe de Hard FM dont le premier album est sorti cette année. Une fois cette petite méprise oubliée, plongeons-nous tout de même dans cet album.

Sur son escapade solo, libre « like a Nigel in the sky » , Bailey ne s'égare pas non plus dans le post-core emo-progressif mais reste plutôt dans des contrées qu'il connait déjà bien.

Sur les deux premiers titres, on nage en pleine ambiance Metal FM à la Ten tant au niveau musical que thématique. «  Feed The flame  », «  The Name Of The King  » montrent également que Nigel peut avoir un phrasé très Russel Allenien pas désagréable du tout.

A partir de la troisième plage, tout en restant cohérent au niveau du son, l'esprit change pour aller vers quelque chose de plus rock style Survivor ou Aerosmith .

Avec des titres comme «  Dirty little secret  », «  Bad reputation  » ou «  Spend The Night  », vous comprendrez que, là encore, ce changement est valable à tous les niveaux.

J'avoue, question de goût, être moins fan de cette ambiance et j'en profite pour une parenthèse sur ce type de paroles :

Pour moi, être un rebelle, un anti-conformiste, ou tout simplement un homme (notez-bien que ces trois mots ne sont pas des synonymes), ça ne se dit pas, ça ne se chante pas. Ça se montre par ses actes et engagements : «  I've got a bad reputation ! Oh yes I do  » Oh oui tu es vraiment très méchant Nigel ! D'ailleurs, ça se voit bien sur les vidéos où tu as l'air d'un petit chiot.

Mais, fermons cette parenthèse que nombre d'entre vous aurons peut-être jugée inutile et revenons à nos moutons qui font « baiiiiii-ley, baiiiiii-ley » en piaffant d'impatience sur la conclusion de cette chronique.

Je reconnais avoir commencé l'écoute de cet album du mauvais pied (la méprise Bailey/Bailey, les paroles,) puis, finalement, au fil des écoutes, j'ai peu à peu apprécié le son très propre, les compos sympathiques et le chant agréable de Nigel. Bref, c'est très bien fait !

Sans être l'album du siècle, «  Long way down  » est un bon moment à passer pour les fans de Hard/Rock FM.

Le site : http://baileyrocks.com/

Joh

Toute l'année, nous recherchons des chroniqueurs ou des chroniqueuses.
C'est bénévole, c'est en français :), c'est du temps et de la rigueur.

contact : ultrarockcontact@free.fr
© essgraphics 2011