Ecoute ULTRAROCK en live sur ton ordi
ou sur les ondes de la radio RGB 99.2
Ecoute les émissions en Replay !
                                                         



BEHEMOTH "The Satanist"



 



BEHEMOTH
The Satanist
Label : Nuclear Blast

On attendait le retour de BEHEMOTH avec impatience. Depuis quelques années, le monstre polonais du Black/Death Metal n'avait rien sorti, nous laissant languissants sur Evangelion, un monument de glaciale brutalité, en 2009.

Le temps de vaincre une leucémie, Nergal revient avec son groupe titanesque pour un nouvel album extrêmement puissant, une véritable profession de foi envers le grand incompris de la Bible. Bien connu pour ses compositions mécaniques et chirurgicales, ses shows froids et bestiaux à la fois, il y a dans The Satanist une touche humaine terriblement tragique et sublime, dès le premier titre, Blow your Trumpets Gabriel. On touche parfois même à l'intime sur O Father O Satan O Sun, par exemple.

Je n'aurais jamais pensé parler de BEHEMOTH comme un groupe intime, et ce ne serait pas entièrement vrai que de le faire, tant les titres sont variés, à la fois dans le chant, dans les ambiances, les riffs, la batterie… ah, Satanist, ce titre éponyme, quel riff entraînant ! Furor Divinus, quels torrents de haine brûlante se déversent ! Et cette voix Death sur Messe Noire, un régal (ou plutôt un Nergal).

Un album extrêmement bien produit, un son moins compressé, mais toujours puissant, comme il sied à BEHEMOTH, qui vous fera voguer de la bestialité à l'humanité dans toutes leurs nuances.

Cet album est très attachant, autant on aime bien critiquer le genre Black/Death comme un hybride chimérique bicéphale voué à l'avortement, autant ici, les deux genres se rehaussent mutuellement. Un album merveilleusement séduisant, à l'image du prince de ce monde, ange du Mal.

Le site : http://behemoth.pl/    +  https://www.facebook.com/behemoth

Jenseits